Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

PC-inde-marx-logo.jpg

Du 4 au 9 avril 2012, se tenait le XX ème congrès du Parti communiste d'Inde (Marxiste). Troisième force du pays, première force d'opposition au consensus dominant Congrès-BJP, le PC d'Inde (Marxiste) est aussi le premier parti communiste d'opposition au monde avec près d'1 million d'adhérents.

 

Au même moment où l'autre parti communiste du pays, le Parti communiste indien, tenait son congrès, le PC d'Inde (Marxiste) a profité de ce congrès non seulement pour tisser des convergences avec son partenaire, en lançant des appels à l' « unité de la gauche » particuliers en Inde, puisque la gauche y est assimilée aux seuls communistes.

La résolution politique adoptée par le Congrès a permis de tracer les lignes d'action du Parti pour les prochaines années, une ligne de lutte contre la domination de la classe dominante bourgeoise, utilisant la grille d'analyse marxiste-léniniste, et résumée en 8 points :

 

1) Lutte idéologique contre les constructions théoriques légitimitant le système capitaliste : « Pendant deux décennies, l'impérialisme et la réaction ont diffusé l'idée d'un capitalisme éternel et prononcé la mort du marxisme et du socialisme. Aujourd'hui, face à cette gravissime crise capitaliste mondiale, une telle offensive idéologique se trouve élaborée par de nouvelles constructions théoriques, comme le post-modernisme. L'idée de ces offensives idéologiques est de nier l'existence même de l'exploitation et de la lutte de classe. »

 

2) Renforcement des luttes populaires comme préalable à l'unité de la gauche (des communistes) :  « Le renforcement de la Gauche ne peut pas avoir lieu sans renforcement des luttes populaires des masses exploitées en Inde. Ce sont ces luttes extra-parlementaires qui doivent être renforcées. Plus exactement, c'est la force de ces luttes qui sera reflétée dans une représentation accrue du CPI (M) et de la Gauche au Parlement, dans les assemblées provinciales et autres corps locaux. Cela ne pourra se produire par les manœuvres politiques et l'opportunisme parlementaire. Cela ne pourra se produire que par une Gauche forte, construite sur la base de telles luttes populaires. Donc, l'articulation des luttes extra-parlementaires et de la lutte parlementaire doit se consolider pour atteindre cet objectif » ;

 

3) Unité d'action et alliance de classe paysanne-ouvrière préalable au renforcement des luttes :« Le renforcement des luttes populaires ne pourra se matérialiser que par une unité dans les luttes construite entre classe ouvrière, petite paysannerie et travailleurs agricoles. Cette alliance ouvrière-paysanne sera la pierre angulaire des luttes populaires » ;

 

4) Renforcer l'unité de la classe ouvrière et son organisation syndicale et politique, lutter contre la précarisation du travail : « La logique même des réformes néo-libérales conduit à alimenter la croissance d'une force de travail reléguée de plus en plus dans un état de désorganisation. La transformation de contrats stables en contrats temporaires, en plus de générer plus de profits pour les patrons, fait partie d'une tentative des classes dominantes pour maintenir la classe ouvrière dans la division et la désorganisation. Il faut relever ce défi en emmenant ces travailleurs non-organisés dans le mouvement ouvrier organisé »

 

5) Lutte pour l'unité des travailleurs, contre toute manœuvre de division identitaire et contre toute discrimination de race, de caste, de genre : « Il y a une montée des politiques identitaires qui cherchent encore une fois à casser l'unité de classe chez les exploités. Il nous faut articuler lutte contre l'exploitation économique et lutte contre l'oppression sociale. Si les questions de l'oppression sociale basée sur la caste, l'ethnie et le genre ne sont pas prises en compte par le CPI (M) et la Gauche, ces franges pourraient succomber à de telles politiques identitaires et briser l'unité de classe que nous cherchons à renforcer » ;

 

6) Lutte contre le communautarisme et pour la laïcisation de la société indienne : « Il faut combattre le communautarisme, tant de la majorité Hindoue que des minorités religieuses fondamentalistes de tout poil. Ils veulent diviser l'unité des exploités sur la base de leurs divisions religieuses et ainsi exploiter les croyances religieuses du peuple indien à des fins communautaires et de division politique. En plus de saper les fondements d'une Inde moderne, démocratique et laïque, le communautarisme remet sérieusement en compte l'unité même des couches exploitées » ;

 

7) Lutte contre les inégalités régionales creusées par les politiques néo-libérales : « le CPI (M) doit faire siennes les luttes des travailleurs des régions les plus en retard économiquement dans notre pays » ;

 

8) Renforcement organisationnel du Parti communiste comme préalable : « Pour atteindre l'objectif de renforcement de l'alternative de gauche et démocratique, et répondre à ces défis, il est absolument impératif que le CPI (M) se renforce sur le plan organisationnel. Aucun de ces objectifs ne peut être atteint sans un renforcement du parti, sur la base de la construction de l'unité des couches exploitées de notre pays » ;

 

Le Parti communiste a enfin conclu en rappelant sa perspective révolutionnaire, son objectif socialiste :

 

« Le CPI (M) doit donc prendre ses responsabilités révolutionnaires en mobilisant toutes les couches exploitées du peuple Indien afin de changer le rapport de force actuel entre les classes et de créer les conditions de l'offensive révolutionnaire en mesure de construire la démocratie populaire et, sur ses bases, le socialisme – seul base de la libération et de l'émancipation humaine ».

Article AC

Source : « Solidarité Internationale PCF »       

Commenter cet article