Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

Après le TAFTA, le TPP ! L’encerclement a commencé… la paix est menacée !
Après le TAFTA, le TPP ! L’encerclement a commencé… la paix est menacée !

Pour commencer, nous posons la question « comment les acteurs de la re-mondialisation impérialiste vont-ils s’y prendre pour acheminer les produits manufacturés d’un pays à un autre en supprimant les contrôles, les barrières douanières et les taxes sur les produits importés ? »

Si le TAFTA est un accord de libre-échange qui supprime les barrières économiques et législatives entre l’Amérique du Nord (USA et CANADA) et les 28 pays qui composent l’Europe EU, le TPP, en cours d’élaboration, est un accord de libre-échange qui va supprimer les barrières économiques et législatives entre des pays d’Amérique du Nord et du Sud (USA-CANADA-MEXIQUE-PEROU-CHILI) et des pays d’Asie et du Pacifique(VIETNAM-MALAYSIE-JAPON-AUSTRALIE-NOUVELLE-ZELANDE-SYNGAPOUR)

Il suffit donc de pendre une carte du monde pour visionner les nouvelles routes commerciales et les pays livrés à l’exploitation capitaliste sans limite, sur fond de concurrence libre et non faussée qui va détruire les droits des travailleurs… d’ailleurs, nous sommes étonnés que le Vietnam et son gouvernement « marxiste » issu de la guerre d’indépendance gagnée contre la France il y a 60 ans puis de la réunification gagnée contre les USA il y a 40 ans, grâce à la détermination de son peuple et de ses dirigeants soutenus par la Chine et l’URSS…, fassent parties de cette liste de pays capitalistes et ultralibéraux qui composent ce TPP.

En visionnant, d’un point de vue historique et matérialiste, cette carte du monde, on s’aperçoit rapidement de la volonté impérialiste d’encerclement des nations hostiles à la domination étasunienne, si car le TAFTA et le TPP vont représenter 80% du commerce international et des PIB de la planète, ils représentent à peine 40% de la population mondiale.

On voit donc se dessiner un nouveau monde géopolitique, partagé entre les impérialismes USA et UE toujours dominateurs en matière économique et militaire mais en perte démographique, les pays des BRICS où la population augmente au rythme du développement économique, social et sociétal, les pays latino-américains et caribéens qui composent le CELAC et l’ALBA, et l’Afrique et une partie du Proche et Moyen-Orient riches en ressources vitales et matières premières, mais livrée à la recolonisation géo-politico-stratégique sur fond de corruption et de division alimentée par la création fasciste des groupes intégristes qui sèment la terreur et perpétuent des massacres pour exhorter une ascension militaire entre les rivaux donc à encourager des vagues migratoires de grandes ampleurs qui provoquent la xénophobie et le repli nationaliste des pays accueillants les réfugiés et exilés.

Ceci n’est pas un épiphénomène, c’est la fatalité d’un capitalisme qui se transforme dans son stade suprême en impérialisme et qui ne reculera devant aucun crime, car il porte en lui la guerre, ceci pour paraphraser à la fois Marx, Jaurès et Lénine.

Nous assistons à la vengeance capitaliste du 21ème siècle sur la révolution russe du début du 20ème siècle qui durant des années avait freiné l’appétit impérialiste des puissances capitalistes qui avaient déjà décidé autrement du repartage du monde à la fin du 19ème siècle après avoir survécu aux guerres et s’être enrichies donc développées en pillant leurs colonies asservies et leurs classes ouvrières opprimées.

Il a fallu des années de transformations et de manœuvres géopolitiques pour en arriver là sans trop d’encombres pour les puissances dominant le capitalisme mondial… nous rappelons ceci à ceux qui applaudissaient des deux mains la chute du Mur de Berlin qui marquait la frontière politique entre l’ouest et l’est, la ligne de démarcation entre deux blocs antagonistes dont le plus puissant, les USA avec ses puissants alliés, a usé à coup de milliers de milliards de dollars, l’URSS et le bloc soviétique jusqu’à son effondrement. Mais il a fallu aussi éliminer des dirigeants, tel que Jaurès, créer des guerres terribles, assassiner les leaders des indépendances tels Lumumba, Nasser ou Sankara, emprisonner Mandela ou Guzman, détruire par le chaos des dictatures des espoirs comme au Chili ou au Nicaragua, tenter de tuer Fidel Castro mais réussir à tuer Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi, pour au final tuer Bachar al Assad et certainement Vladimir Poutine… quand les Pinochet, Videla, Somoza, Suarez, Alvarez… agents de la CIA et du FMI, sont eux morts naturellement malgré leurs crimes et leurs forfaitures fascistes.

Cette page n’est qu’une approche politique, succincte et rapide de la situation, elle doit être développée scientifiquement pour comprendre et faire comprendre vers où et quoi le capital-impérialisme nous mène.

 

SOURCE:

 

Commenter cet article

C
"Un être vous manque et tout est dépeuplé" parodiant ces mots le socialisme celui créer par l'URSS permet effectivement une revanche terrible sur les peuples...
Une lutte à mort est engagée entre cette minorité et les exploité(es) en premier lieu celles et ceux qui produisent les richesses indispensable à cette société capitaliste.
Salutations fraternelles communistes.
Répondre