Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Rodrigo Duterte

Rodrigo Duterte

Le président philippin Rodrigo Duterte a annoncé lundi un cessez-le-feu unilatéral avec la rébellion communiste (New People's Army - branche armée du Parti communiste des Philippines d'obédiance maoiste), l'une des plus anciennes insurrections d'Asie

Le nouveau président des Philippines, Rodrigo Duterte, a fait cette annonce lors de son premier "discours sur l'état de la nation" devant le Congrès, présentant le cadre de pourparlers de paix avec les communistes prévus en août en Norvège.

"Pour mettre un terme à la violence sur le terrain (et) pour rétablir la paix, j'annonce à présent un cessez-le-feu unilatéral", a-t-il déclaré.

Duterte avait levé l'exil forcé de Jose Maria Sison, le fondateur du PCP, Jose Maria Sison, exilé aux Pays-Bas depuis 1987, de revenir dans le pays – une offre de paix qui inclue même un poste ministériel. Il a déjà proposé de libérer certains prisonniers politiques. Ses collaborateurs ont engagé des discussions liminaires avec M. Sison et d'autres cadres du parti, et les deux parties ont convenu de relancer les discussions le 20 août prochain en Norvège.

Le Front démocratique national (NDF), vitrine politique du Parti communiste philippin, a accueilli favorablement la déclaration de cessez-le-feu de M. Duterte et s'est dit prêt à faire de même. Dans un communiqué, il a déclaré qu'il souhaitait d'abord l'amnistie pour ses détenus mais qu'il s'attendait à ce que cela se produise d'ici le début des pourparlers le 20 août.

PHILIPPINES : Le président philippin Rodrigo Duterte décrète un cessez-le-feu unilatéral avec la rébellion communiste

Guerre Populaire Prolongée et soutien des milieux ruraux

Le précédent président, Benigno Aquino, avait relancé les négociations de paix en 2010 mais les avait abandonnées trois ans plus tard, accusant la rébellion de manquer de sincérité. Les communistes avaient réclamé la libération de tous leurs membres emprisonnés, ce que le gouvernement avait refusé.

Fondé le 26 décembre 1968 par José Maria Sison, le Parti communiste des Philippines (CPP) avait lancé trois mois plus tard une campagne de rébellion dans laquelle au moins 30.000 personnes ont été tuées, selon les estimations officielles. Rappelons que le CPP est considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, le Canada et l'Union européenne.

La Nouvelle armée du peuple (NPA), bras armé du CPP, compte aujourd'hui environ 4.000 membres, et est une force armée très influente dans les milieux ruraux, indigènes et sur l'île de Mindanao. Dans cette île l'armée régulière peine encore à s'imposer et doit faire face à une rébellion musulmane (connue via le groupe djihadiste "Abu Sayyaf"). Ces zones correspondent aussi aux zones de peuplement des ethnies originelles de l’île, qui sont victimes d'un manque reconnaissance de leurs domaines ancestraux (avec un pillage des ressources et une destruction de leurs environnement).

Seul les maoïstes luttent pour la reconnaissance des droits des peuples et la protection des environnements face aux appétits des multinationales. Ceci explique le soutien des populations les plus pauvres dans les zones rurales.

 

SOURCE:

Commenter cet article