Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Migrants de Calais : fuir à tout prix ( source: marianne.net)

Migrants de Calais : fuir à tout prix ( source: marianne.net)

SITUATION MIGRATOIRE: un communiqué du syndicat CGT du Port de CALAIS

Commenter cet article

jean 03/09/2016 18:12

Dissolution de toutes les ZONES FRANCHES où qu'elles se trouvent ! La CGT doit revoir sa copie sur la modulation des charges patronales en fonction de l'emploi. Une zone franche ne doit pas être une monnaie d'échange pour plus de sécurité.

DD 03/09/2016 01:09

Vous avez totalement raison. Ce texte, qui développe des remarques tout à fait pertinentes sur les causes réelles des drames de l'immigration - auxquelles j'adhère -, devrait être remis sous forme écrite ou enregistrée à chaque chauffeur routier, susceptible de se faire agresser et menacer par quelques dizaines de personnes. Il prendrait ainsi tout le recul nécessaire, lui permettant de conserver calme et bonne humeur requis dans le feu - la violence de l'action.

jean 03/09/2016 17:48

Vous ne réagissez pas en termes de classe. vous dîtes que j'ai raison mais sur quoi ?
La proposition de ZONE FRANCHE (à laquelle vous ne répondez pas) n'a rien à voir avec la sécurisation des chauffeurs, c'est de la collaboration de classe, qui donne un tiers du salaire ouvrier à l'Etat des monopoles.

C'est le résultat de la CFDTéisation de la CGT (toujours réformiste même si sa base semble comprendre qu'il n'y a que la lutte pour s'en sortir sans vraiment encore comprendre qui sont ses amis et ses ennemis et contre quel système économique elle se bat)

Quant aux réfugiés, on pourrait peut-être pour beaucoup d'entre eux les considérer comme faisant partie du prolétariat ? En les isolant des maffias !

Si vous ne voulez pas mener le combat politique, l'Etat des monopoles le fait, la social-démocratie le fait, la petit gauche Syriza/front de gauche le fait Qui font tous le lit de l'extrême droite.

Quand la classe ouvrière est sur des positions révolutionnaires la bourgeoisie est obligée de céder du terrain.

La classe ouvrière n'est pas là pour gérer la situation qui lui est faite, son combat vise à en dénoncer les causes et la cause principale c'est la DICTATURE DU CAPITAL !!!!

jean 02/09/2016 12:13

je ne suis pas à même de juger la situation à Calais, ce n'est pas une raison pour perdre son sang froid. Ils ont raison de faire des propositions mais on aurait aimer une analyse des flux migratoires, leur exploitation par le capitalisme/impérialisme en crises explosives, des guerres et leurs causes, (se sont-ils exprimés sur la destruction de la Lybie, la Syrie et l'Irak en termes anti-impérialistes, c'est à dire en établissant un lien entre le pillage du moyen orient et leur situation à eux ?) et peut-être plus localement détruire tout syndicalisme de lutte, domestiquer les dockers et les intégrer à la bourgeoisie par le biais du racisme (instrument politique de classe de la bourgeoisie) il ne peut y avoir de conscience de classe sans combat international, sans internationalisme prolétarien. Le terme "éradication des personnes" est choquant. Une réaction totalement irresponsable qui ne se relie en rien au combat général, et qui connote (involotairement) trop à l'extrémisme qu'ils veulent combattre Dans cette masse de réfugiés, n'est il pas possible d'atteindre les forces saines, en les coupant des mafias qui les sur-exploitent et les enferment dans le lumpen-prolétariat ? il est vrai que n'existe aucune organisation politique pour structurer et centraliser le combat de classe... Je suis encore plus choqué par la demande de ces syndiqués d'une "ZONE FRANCHE" qui consiste en une diminution du tiers du salaire ouvrier qui ne peut que servir à la fiscalisation du financement de la protection sociale. ces syndicalistes viennent de faire une proposition contre-révolutionnaire. (le principe de l'ajustement des "charges patronales" en fonction de l'emploi fait partie des propositions de la CGT) Dernière chose, ces camarades CGT du port de Calais nous donne une leçon en creux : c'est bien à un Parti Communiste révolutionnaire de mener le combat de classe ... Je suis étonné du peu de commentaires critiques.... venant de blogs qui mettent la faucille et le marteau dans leurs bannières mais ne font que du syndicalisme qui ne peut en soi être révolutionnaire Si la base de la CGT veut lutter, il faudra qu'elle lutte jusqu'au bout, et avant tout dans son propre syndicat, le seul combat contre la CFDT ne saurait suffire Il faut que toute lutte soit l'occasion d'implanter une cellule communiste révolutionnaire dans l'entreprise !!!