Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

LA RÉSISTANCE d'ÉLUS de la CREUSE : accablés par les coupes budgétaires, ils retournent le portrait d’Emmanuel Macron dans leur mairie

En colère, des élus de la Creuse retournent le portrait d’Emmanuel Macron dans leur mairie

 

Des élus de la Creuse, accablés par les coupes budgétaires, qui souhaitaient rencontrer Emmanuel Macron en visite dans leur région, ont été chargés par les CRS. Ils ont décidé de retourner son portrait dans leurs mairies. Un maire s'en explique.

 

« Il ne veut pas nous voir ? Et bien nous non plus, on ne veut pas le voir ! C'est symbolique », s'amuse Didier Martinez, maire depuis 2014 de Monteil-au-Vicomte, un village de la Creuse comptant 250 âmes, qui s'est confié à RT France. Avec son homologue du village de Chavanat, Guy Desloges, ils ont décidé de retourner le portrait d'Emmanuel Macron affiché dans leur mairie, n'étant pas légalement obligés de l'exposer dans leur bâtiment.

 

Le président les agace. Le 4 octobre, les deux hommes avaient rejoint un groupe de 40 maires bardés de leurs écharpes tricolores et de salariés de GM&S dans le village d'Egletons, en Corrèze. Ils souhaitaient approcher Emmanuel Macron venu inaugurer le nouveau campus d'EATP, une école de travaux publics. Mais la rencontre n'a pas eu lieu. Violemment repoussés par les CRS, aspergés de gaz lacrymogènes, les maires ont subi un véritable affront, comme on le voit dans une vidéo de France Bleu Limousin.

 

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS

VOIR ÉGALEMENT LE LIEN CI-DESSOUS:

Commenter cet article