Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

Dans les kiosques cette semaine

 

Publié par El Diablo

« Cinq nouveaux cas positifs, le nombre le plus bas de ces dernières semaines, et depuis 10 jours aucun décès ne sont à déplorer ! Résultat encourageant mais maintien des mesures mises en œuvre jusqu’à présent ». C’est la constatation du groupe de travail national qui se réunit quotidiennement en présence des plus hautes autorités du pays.

Autre nouvelle positive : la solidarité internationaliste des personnels de santé cubains fait de plus en plus l’objet de commentaires souvent élogieux dans les médias. Ce fut notamment le cas lors du récent retour les brigadistes après leurs interventions solidaires en Italie. Le Président Miguel Diaz Canel, les accueillant déclarait notamment :« Vous représentez la victoire de la vie sur la mort, de la solidarité sur l’égoïsme, de l’idéal socialiste sur le mythe du marché. Par votre noble geste et votre courageuse disposition à défier la mort pour sauver des vies, vous avez montré au monde une vérité que les ennemis de Cuba ont tenté de passer sous silence ou de dénaturer : la puissance de la médecine cubaine ! »

Le mouvement engagé pour l’attribution du Prix Nobel de la Paix aux brigades médicales cubaines Henry Reeve prend de l’ampleur, et notre association, aux côtés de nombreuses autres dans notre pays y prend sa place.

Malheureusement, l’actualité est aussi faite de nouvelles moins réjouissantes !
Ces derniers jours, le Président Trump vient de prendre de nouvelles mesures qui vont lourdement affecter les familles cubaines qui le sont déjà, frappées par le blocus et les conséquences de la pandémie. Toutes ces mesures s’attaquent à l’économie cubaine.

Tout d’abord, il est fait obligation au tout premier groupe hôtelier étasunien « Mariott International » de cesser ses activités à Cuba, c’est-à-dire fermer leur Hôtel à La Havane, mais aussi arrêter la mise en œuvre d’autres réalisations.

Ensuite l’administration des États-Unis a élargi sa déjà longue liste (200) des entités cubaines avec lesquelles les citoyens étasuniens ne doivent pas faire du commerce. Cela touche parmi celles-ci la société Western Union que les Cubains vivant aux USA utilisent pour envoyer de l’argent à leurs proches à Cuba, les « remesas » qui constituent un revenu très conséquent dans l’économie cubaine et un soutien quasi vital pour une part très importante de la population. Il s’agit d’une mesure cruelle, en violation des droits de l’homme qui montre que le gouvernement des États-Unis n’est pas intéressé au bien-être du peuple cubain et qu’il continue d’agir comme un État voyou ! On comprend bien que nos amis cubains voient d’un très mauvais œil la réélection éventuelle de l’actuel locataire de la Maison Blanche !

Mais ils ne restent pas sans réactions ! Afin de relever avec succès les défis que l’épidémie leur a imposés, la direction du pays examine les conditions de la reprise. Le Bureau Politique du Parti Communiste mardi, le Conseil des Ministres en réunion extraordinaire aujourd’hui ont analysé les propositions visant au redressement du pays après le COVID 19. Ce plan de relance sera présenté aujourd’hui au cours de l’émission télévisée « Mesa redonda » (Table ronde).

Ce peuple qui subit depuis plus de 60 ans une guerre implacable de son grand voisin visant à l’asphyxier saura, nous n’en doutons pas, préserver et améliorer le système économique qu’il s’est donné et franchir victorieusement cette nouvelle et douloureuse étape de son existence. Nous sommes plus que jamais à ses côtés.

Roger Grévoul
Président Fondateur de Cuba Coopération France
Directeur politique du site internet et de la Lettre Hebdomadaire

LIRE LA SUITE:

 

Commenter cet article