Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Le 20 septembre 2021, Georges Kuzmanovic présente sa candidature pour la présidentielle 2022 au Procope, lieu chargé d'histoire où se réunissaient les lumières comme Rousseau.

Attaqué par le syndicat Solidaires après son licenciement d'Ubisoft, Kuzmanovic annonce une plainte

Le syndicat Solidaires chez Ubisoft a publié un communiqué à charge contre le candidat à la présidentielle Georges Kuzmanovic, se réjouissant du fait qu'il ait récemment été licencié. L'homme politique a annoncé une plainte en diffamation.

Le candidat à l'élection présidentielle Georges Kuzmanovic a annoncé le 22 octobre son intention de déposer une plainte en diffamation après la publication d'un communiqué dans lequel la section syndicale Solidaires chez Ubisoft a multiplié les attaques à son endroit. Elle s'est notamment réjouie de son récent licenciement de l'entreprise pour des motifs qu'il conteste formellement. 

Sur Twitter, le fondateur du parti République souveraine – qui a annoncé sa candidature pour l'Elysée début septembre – a reproché à l'organisation syndicale de soutenir «le management version Uber» de la société qui l'a mis à la porte. «Au fait les mythos, vous n'avez AUCUN représentant syndical à Ubisoft», a également affirmé Georges Kuzmanovic.
 

POURSUIVRE LA LECTURE: 

Ubisoft a-t-il licencié Georges Kuzmanovic parce qu'il est candidat à la présidentielle ?

Par Hadrien Mathoux

Le candidat souverainiste à la présidentielle a été brutalement renvoyé par l'entreprise de jeux vidéo. Kuzmanovic, qui attaque Ubisoft en justice, entend élargir le débat et alerter sur la difficulté pour les citoyens ordinaires de s'engager en politique.

POURSUIVRE LA LECTURE :

LIEN POUR AGRANDIR : 

Commenter cet article

D
Voilà qui tendrait à démontrer que Georges Kuzmanovic serait le candidat le plus craint par le système. Donc le seul susceptible d'oeuvrer en faveur du prolétariat français et de l'émancipation nationale. On remarquera que les autres candidats se taisent... Un silence lourd et assourdissant de complicité.
Répondre
B
Ceci ne m'étonne pas concernant le syndicat, issu je crois, d'une des scissions de la CFDT, où on trouve tant des éléments droitiers, que des anarcho-syndicalistes.
Il y a surtout des membres de LFI, qui par derrière surement de Mélenchon (j'espère tout au moins), vengent celui-ci qui a mis dehors Kuzmanovic comme un malpropre. (Comme c'est arrivé pour Charlotte Girard, Jacques Généreux, Hélène Franco [on pourrait facilement faire un nouveau LFI-bis avec tous les dirigeants qui en sont partis ou qui ont été écartés par le boss])
Les partants (comme du reste les restants) partent où ? Dans une des chapelles issues du PS, comme Caroline Fiat qui a rejoint la GDS de Maurel.
Les restants ne sont pas beaucoup plus clairs comme Clémentine Autain ou Manon Aubry.
Kuzmanovic souffre d'être originaire de Serbie et d'aimer la Russie : pour la base de LFI, c'est inacceptable !
Il est vrai cependant qu'il a pu s'afficher avec les "souverainistes des deux rives" comme Asselineau, ou Sapir où même Dupont-Aignan.
Si ça déplait à Solidaires qu'on soit hostile à la colonisation de la France par l'UE, c'est à désespérer du syndicalisme.
Répondre
Merci pour cette contribution éclairante