Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Sur la réforme des retraites, Fabien Roussel veut obtenir un référendum

L’idée du député du Nord : déposer une motion référendaire qui suspendrait l’examen du projet de loi et contraindrait le gouvernement à un grand débat public.

POLITIQUE - Et si on demandait aux Français de trancher sur la réforme des retraites ? Voilà la proposition faite par le communiste Fabien Roussel. Le secrétaire national du PCF lance ce lundi 5 décembre une campagne en ce sens, comme il l’annonce dans un entretien accordé au journal Ouest France, en marge d’un déplacement dans le Finistère.

La campagne, dont le slogan sera « De bons salaires, c’est une bonne retraite », sera accompagnée par une pétition en ligne (unebonneretraite.fr), pour « que tous les Français s’en mêlent »« Des centaines de milliers de signatures doivent convaincre le gouvernement qu’il ne peut pas passer en force », insiste le candidat communiste à la dernière présidentielle, en déplacement à Morlaix.

POURSUIVRE LA LECTURE :

SOURCE

LIEN POUR AGRANDIR:

Retraites : Roussel s’oppose à la grève et se place dans le camp de Macron et du MEDEF

Alors que Macron a réinsisté samedi sur sa volonté de nous faire travailler plus, le dirigeant du PCF annonce ce lundi lancer une campagne pour un référendum sur la réforme. L’objectif affiché : s’opposer à tout mouvement de grève massif.

POURSUIVRE LA LECTURE :

LIEN POUR AGRANDIR:

Commenter cet article

G
Pour moi il n'y a pas de contradictions. Et F.Roussel a tort d'en mettre. Le problème, c'est ce qui est dit sur les" blocages, manifs, grèves et compagnies ..." L'expression employée présente une vision très dévalorisante des luttes de classes que mènent nombre de travailleurs depuis des années contre le libéralisme effréné qui sévit dans l'UE et en France. Parler ainsi des luttes, ce n'est pas ce qu'on attend du premier responsable du Parti Communiste Français. Cela nuit évidemment à la compréhension des choses ... Pour le coup, c'est pas bon.<br /> Je n'y voyais pas de mal à ce referendum. Mais avec cette déclaration, c'est autre chose. A force de vouloir se faire entendre avec des petites phrases, les petites phrases se retournent contre le PCF. Car des positions de fond ne peuvent s'exposer de façon lacunaire. <br /> Moi j'avais plutôt compris ça : Les syndicats oeuvrent à une bataille de masse sous toutes les formes imaginables, les forces politiques unissent les populations concernées en se lançant dans la bataille d'un référendum. L'un n'empêche pas l'autre. Au contraire. Les deux formes de combat s'alimentent mutuellement. Avantage : laisser le temps de développer les débats, les discussions ET les batailles syndicales. <br /> Je me suis donc trompée sur les intentions du PCF. Dont acte. Dommage.<br /> <br /> Yvette Genestal
Répondre
R
Le référendum pour conserver le système actuel de 42 régimes qui nous a été imposé par le patronat créant injustice et inégalité et la division parmi les travailleurs, serait un enterrement de première classe pour le programme du CNR et son système UNIQUE ET UNIVERSEL DE RETRAITE... Le MEDEF en rêve, ROUSSEL ET LE PCF veulent passer du rêve à la réalité...
Répondre
G
La phrase de droite de Roussel est à encadrer ! Plus besoin de Macron ! On comprend pourquoi il a savonné la planche de Mélenchon.<br /> Avec Macron, et sa "volonté de réformes", c'est toujours pour le pire pour le peuple, le meilleur pour les ultra-riches ; conserver les acquis sociaux, avec les hyper-riches au pouvoir, c'est ce qu'on peut espérer de mieux. Il ne faut pas faire comme si Mélenchon était au pouvoir ! Ne pas confondre! d'ailleurs c'est la faute au Rousseau, pardon à Roussel si C'est Macron qui est au pouvoir.<br /> Rappel, pour taper sur les français, Macron s'est engagé à conserver les régimes de retraites pour ceux qui ont arraché les yeux et les mains de ses ennemis politiques, ses amis des forces du maintien du désordre, qui votent FN/RN en grande majorité aux élections.