Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par el diablo

9ème rencontre internationale des partis communistes et ouvriers

 

La qualité d’un mouvement révolutionnaire s’exprime en deux exigences contradictoires, et nécessaires :

 

-1- la capacité à reconnaître et analyser ses erreurs, seul moyen de les corriger.
-2- celle de conserver, ce faisant, l’ancrage dans les principes fondamentaux du mouvement ; en ce qui concerne les communistes, il s’agit de la volonté d’éradiquer l’exploitation de l’homme par l' homme, autre nom du capitalisme, et de la remplacer par le socialisme, égalité et solidarité entre les hommes vivant de leur travail.
A ce titre, et parce que la Révolution russe de 1917 fut le début d’une grande espérance socialiste, il est bien que soixante-douze partis communistes et ouvriers se soient rencontrés, du 3 au
5 novembre 2007 à Minsk (Belarus) pour célébrer cet anniversaire. Dans la longue liste des cent cinquante-quatre participants venus de cinquante-neuf pays, certains représentent peut-être peu d’adhérents : comment s’en étonner dans l’état de délabrement du mouvement communiste en 2007 ? Certains, présents, jouent un rôle essentiel dans les luttes de leur peuple, qu’il s’agisse du Brésil, de Cuba, de Tchéquie, de Grèce, d’Inde, d’Israël, du Portugal, etc… D’autres sont absents de la liste, et c’est inexcusable.

 


Ainsi le PCF, qui s’en est justifié ( !), citation publiée par le « Canard enchaîné », en disant ne pas partager le projet politique de certains des participants. Depuis quand la lutte commune contre le capitalisme et l’impérialisme avec d’autres communistes oblige-t-elle à s’aligner sur tout ce qu’ils pensent ? N’existe-il pas des différences d’analyse entre les participants, entre PC cubain et chinois par exemple ?

 

Le PCF est-il, lui, à même de donner des leçons parce qu’il ne s’est jamais trompé ? Comment peut-on justifier, autrement que par l’opportunisme électoral, le refus de participer à une rencontre internationale des partis communistes, et la participation régulière à des activités au sein du Parti de la Gauche Européenne avec des socio-démocrates avoués, qui ne combattent pas, eux, l’impérialisme, mais collaborent avec lui ?
Tant pis pour les absents, obstinés dans leur démarche suicidaire : le communiqué final, né de la rencontre de Minsk, contre l’impérialisme et la guerre, est une bouffée d’espoir pour ceux qui aspirent à reconstruire une nouvelle solidarité internationale contre l’impérialisme.

Francis Arzalier.


Communiqué de presse
9ème rencontre internationale des partis communistes et ouvriers

 

La 9ème rencontre internationale des partis communistes et ouvriers s’est conclue à Minsk (Biélorussie). Les organisateurs de la réunion furent le Parti communiste de Biélorussie et le Parti communiste de la Fédération de Russie. Cette importante manifestation pour le mouvement communiste et ouvrier international eut lieu sous le thème : "90ème Anniversaire de la Révolution d’Octobre : pertinence et validité de ses idéaux. Les communistes dans la lutte contre l’impérialisme, pour le socialisme".

154 représentants de 72 Partis communistes et ouvriers ont participé à la rencontre de Minsk venant de 59 pays des cinq continents.
Parmi les participants figuraient des personnalités des partis, membres du Secrétariat et du Comité central, représentants des départements internationaux, membres de parlements nationaux, d’éminents scientifiques, ainsi que des personnalités gouvernementales et sociales.
Un certain nombre de partis, dans l’impossibilité d’envoyer leur représentant à Minsk, ont adressé au meeting des contributions écrites.
Les représentants de partis ont convenu une déclaration commune dont le fil rouge est que, dans les conditions d’aujourd’hui, les idées d’Octobre 1917 sont plus réelles que jamais.
La réunion a fourni une excellente occasion de procéder à un échange d’opinions et d’informations sur des questions essentielles pour le mouvement communiste et ouvrier international d’aujourd’hui. Les participants à la réunion ont évoqué dans leurs contributions la situation sociale et économique dans le monde, ainsi que dans leur propre pays. Ils ont souligné la nécessité de coordonner davantage l’action et le développement de la solidarité mutuelle dans le mouvement.
Les participants ont rejeté avec véhémence les campagnes anticommunistes et les tentatives de déformer la vérité historique.
Les représentants des partis communistes et ouvriers ont exprimé leurs soutiens aux initiatives communes suivantes :
Commémorer le 190ème anniversaire de la naissance de Karl Marx et le 160ème anniversaire du "Manifeste du Parti communiste" en 2008 afin de convier les jeunes à une manifestation sur la vulgarisation des idées marxistes.
Action contre l’anticommunisme, contre l’interdiction de Partis communistes et les organisations de jeunesse, contre l’emprisonnement des combattants communistes. Mise en place d’une banque de données pour recueillir toute information et action pertinente.
Lutte contre les tentatives de déformer et de réécrire l’histoire, contre la réhabilitation du fascisme.
Le développement du mouvement de solidarité avec les luttes dans la défense des droits du travail. Coordination des exigences et des actions défendant les travailleurs étrangers et immigrés.
Actions de promotion des droits démocratiques et des libertés des travailleurs, contre la persécution et la criminalisation de la politique et l’action syndicale.
Actions de promotion de la participation active dans les mouvements de solidarité d’éminentes personnalités politiques et sociales, des scientifiques et des représentants des milieux intellectuels et culturels dans le but de défendre le mouvement communiste et ouvrier.
Des initiatives communes contre des sommets comme le G8, l’OMC, l’UE et l’OTAN. Actions exigeant le retrait de toutes les troupes étrangères de l’Afghanistan, l’Iraq et d’autres pays. Pour la dissolution de l’OTAN et le retrait de toutes les bases militaires étrangères.
Solidarité avec les pays luttant contre les politiques impérialistes, pour un développement indépendant permettant les revendications populaires.
Pour la solution pacifique en cas de crise ethnique, y compris le cas du Darfour.
Actions pour le développement mondial du mouvement de solidarité avec la lutte pour des droits nationaux, y compris le droit de la création d’un Etat indépendant afin de mettre fin à l’oppression du peuple palestinien, et pour soutenir la libération des citoyens palestiniens emprisonnés.
Solidarité avec Cuba socialiste, actions visant à lever le blocus, la libération des 5 patriotes cubains injustement incarcérés aux Etats-Unis et la suppression de la position commune de l’UE à l’égard de Cuba.
Solidarité avec le processus bolivarien au Venezuela et appui aux changements progressistes survenus en Bolivie, au Nicaragua, en Équateur, en Uruguay, au Brésil et en Argentine.
Actions en faveur de la lutte du peuple coréen.
Lutte contre le projet d’un "large Moyen-Orient", rejet total des préparatifs de guerre contre l’Iran en vertu du prétexte de l’exportation de la "démocratie américaine".
Soutien aux réunions thématiques, régionales et interrégionales et autres initiatives communes des partis communistes.
Appui à la campagne européenne sur les questions liées à l’éducation.
Un soutien actif aux initiatives promues par les organisations internationales, démocratiques et anti-impérialistes de la classe ouvrière, des femmes, des jeunes et des étudiants, ainsi que du mouvement de la paix dans le monde.
Les participants à la réunion ont été informé de la situation sociale, économique et politique de la Biélorussie et ont visité un certain nombre d’entreprises industrielles et agricoles.
La réunion internationale des partis communistes et ouvriers a été largement couverte par les médias.

Minsk, le 5 novembre 2007

Partis participants :
1. PADS, Algérie
2. Parti Communiste d’Arménie
3. Parti Communiste d’Azerbaïdjan
4. Parti Communiste d’Argentine
5. Parti Communiste d’Australie
6. Tribune Progressiste Démocratique du Bahreïn
7. Parti du Travail de Belgique
8. Parti Communiste de Bolivie
9. Parti Communiste du Brésil (PCdoB)
10. Parti Communiste de Grande-Bretagne
11. Nouveau Parti Communiste de Grande-Bretagne
12. Parti Communiste de Bulgarie
13. Parti Communiste du Canada
14. Parti Communiste du Chili
15. Parti Communiste de Chine
16. Parti Communiste de Cuba
17. AKEL, Chypre
18. Parti Communiste de Bohème et Moravie
19. Parti Communiste de Biélorussie
20. Parti Communiste du Danemark
21. Parti Communiste du Danemark
22. Parti Communiste de Finlande
23. Parti Communiste Unifié de Géorgie
24. Parti Communiste Allemand
25. Parti Communiste de Grèce
26. Parti Communiste des Travailleurs Hongrois
27. Parti Communiste d’Inde
28. Parti Communiste d’Inde (Marxiste)
29. Parti Tudeh d'Iran
30. Parti Communiste Irakien
31. Parti Communiste d’Irlande
32. Parti Communiste d’Israël
33. Parti des Communistes Italiens
34. Parti Communiste Jordanien
35. Parti Communiste de Kazakhstan
36. Parti du Travail de Corée
37. Parti des Communistes de Kirghizistan
38. Parti Populaire Révolutionnaire, Laos
39. Parti Socialiste de Lettonie
40. Parti Communiste Libanais
41. Parti Socialiste de Lituanie
42. Parti Communiste du Luxembourg
43. Parti Communiste de Macédoine
44. Parti des Communistes, Mexique
45. Parti Populaire Socialiste du Mexique
46. Parti des Communistes de la République de Moldavie
47. Parti Communiste du Népal (UML)
48. Parti Communiste de Norvège
49. Parti Communiste Philippin – PKP 1930
50. Parti Communiste de Pologne
51. Parti Communiste Portugais
52. Parti Communiste de la Fédération de Russie
53. Parti Communiste de l’Union Soviétique
54. Parti Communiste des Travailleurs Russes – Parti des Communistes de Russie
55. Union de PC’s – PCUS
56. Parti Communiste de Slovaquie
57. Parti Communiste des Peuples d’Espagne
58. Parti Communiste d’Espagne
59. Izquierda Unida, Espagne
60. Parti Communiste du Sri-Lanka
61. Parti Communiste Soudanais
62. Parti Communiste de Suède
63. Parti Communiste Syrien
64. Parti Communiste de Syrie
65. Parti du Travail (EMEP), Turquie
66. Parti Communiste de Turquie.
67. Parti Communiste d’Ukraine
68. Union de Communistes d’Ukraine
69. Parti Communiste, EEUU
70. Parti Communiste du Venezuela
71. Parti Communiste du Vietnam
72. Nouveau Parti Communiste de Yougoslavie

 

Commenter cet article

S
Une belle brochette de foutus partis staliniens, collabos de classe et opportunistes vendus au nationalisme.Ca tombe bien que ce troupeau international de crapules se soient réunis à Minsk, chez le grotesque koulak Loukatchenko, enrichi sur la sueur et le sang des prolétaires biélorusses.Le futur mouvement ouvrier renaissant passera sur les décombres fûmants de ces appareils bureaucratiques d'un autre âge.Force et HonneurPROLETAIRES DE TOUS LES PAYS UNISSEZ-VOUS !(Sous-Lieutenant Piotr Marat Karpov)
Répondre
E
bonjourje me désinscris ici, et je m'abonne à autre adresse mailamicalement eva
Répondre