Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

carte-syrieNous n’avons aucune illusion sur la nature du régime syrien : la bourgeoisie nationale syrienne défend comme ailleurs ses intérêts. Il se trouve que, depuis les années soixante, ces intérêts sont opposés à ceux de l’impérialisme US et de son lieutenant dans la région, Israël. Bachar El Assad Président syrien a pourtant tenté, dans les années 2000 la compromission avec Les USA, en créant une bourse à Damas, qui a amené des privatisations et fait grimper le taux de chômage. Mais l’impérialisme américain et ses alliés ne veulent pas une plus grande part du gâteau, ils veulent tout le gâteau. Tout ce qui se passe au Moyen Orient est très lié à la situation syrienne et le moins que l’on puisse dire est que la situation est lourde de menaces d’un embrasement général. Regardons un peu.


Depuis des mois, des combattants lourdement armés, qui n’ont rien à voir avec les soi-disant combattants aux mains nues décrits par BHL et d’autres, sont entrés en Syrie par ses frontières avec la Jordanie, le Liban et la Turquie. Lors de la reprise d’Homs, l’armée syrienne s’est emparée d’une batterie de missiles Milan qui ne sont en dotation que dans les armées française et allemande. Des instructeurs militaires turcs ont été capturés, ainsi que des agents de la DGSE française ou de l’IS britannique. L’armée et la marine libanaises capturent régulièrement des convois d’armes qui traversent le pays.


Ces combattants sont les frères de ceux qui ont transformé la Libye en enfer, certains Libyens sont d’ailleurs de la partie, du côté de la frontière turco-syrienne. Il s’agit de Salafistes, plus ou moins mercenaires. Ils sont armés et financés essentiellement par les monarchies du Golfe, mais aussi par la Turquie, les USA, etc. Mais ceux qui agitent ces marionnettes ont d’autres buts.


Il s’agit de combattre la puissance régionale qui fait de l’ombre aux appétits des USA : l’Iran. Il s’agit aussi de mettre la main sur le gaz dont le sol syrien est riche. De son côté l’émir du Qatar poursuit ses visées à être la grande puissance du gaz, contre la Russie.

La situation du peuple syrien est très difficile, et son avenir incertain. Mais, pour les impérialistes, les choses sont loin d’être aussi tranquilles qu’en Libye. La Syrie est un Etat plus structuré que ne l’était la Jamahirya de Kadhafi, l’armée syrienne est autrement plus forte. En outre, la Russie ne lâchera pas le régime baasiste, les intérêts qu’elle a en Syrie sont vitaux. C’est ce qui explique l’utilisation du veto, ou encore la livraison d’un bouclier anti aérien qui rend très difficile une attaque impérialiste. C’est pourquoi, les infiltrés en Syrie ont recours aux attentats, d’abord des exécutions de militaires de haut rang, puis des voitures piégées dans Damas.


Les événements de Syrie débordent largement du cadre de ce seul pays ; partout dans la région les alliés ou les mercenaires des uns (l’impérialisme US et ses alliés) s’opposent aux alliés des autres ; d’autres hésitent, s’apprêtent peut-être à changer de camp…

Des raisons multiples expliquent l’agression de moins en moins déguisée que les Impérialismes US, français, britannique, turc, main dans la main, mènent en Syrie. La Syrie n’est pas seulement l’alliée de l’Iran, elle possède du gaz. La Syrie n’est pas seulement un Etat laïque, c’est aussi la seule puissance arabe qui puisse et veuille tenir tête à Israël. Elle est depuis toujours l’ennemi acharné de tous les courants obscurantistes, féodaux du Qatar, réactionnaires d’Ennahda, des Frères Musulmans ou de l’AKP turc. 

 

Source : "site Communistes"

Commenter cet article