Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Communiqué:

Lamentable mascarade de Thierry Aury, tête de liste et des dirigeants du "Front de gauche" après le premier tour, implorant le PS de les prendre sur sa liste. Pitoyable de voir ces politiciens devant le siège du Conseil Régional dans l’attente d’être reçus par Claude Gewerc, le président sortant du Conseil Régional (PS). "Nous sommes toujours devant le conseil régional, pour marquer notre volonté de conclure un accord, mais les jeux sont faits", raconte Thierry Aury." Il m’a été impossible de rencontrer Claude Gewerc aujourd’hui, il a déposé sa liste dans l’après-midi" déclarait-il ce mardi . Thierry Aury avoue clairement au NouvelObs.com son dépit de n’avoir pas été récompensé pour le sale boulot qu’il a commis en divisant la force communiste picarde. "Nous pensions avoir trois sièges". "Nous avons aidé le Parti socialiste en empêchant Maxime Gremetz de faire plus de 10%". Tout est dit en ces quelques mots.

Non seulement depuis des mois Thierry Aury et les premiers dirigeants fédéraux du PCF ont refusé l’union avec "Colère et Espoir" mais ils le reconnaissent explicitement, ils ont travaillé à diviser la force communiste en Picardie en accord avec Claude Gewerc en espérant bénéficier des faveurs du PS pour quelques places.

Ils portent une très lourde responsabilité dans ce qui vient de se passer et qui aboutit au fait que dans une Picardie où la force communiste représente 12% , où avec les autres organisations de la gauche radicale il aurait été possible de créer une dynamique unitaire avec toutes les forces de transformation sociale, en définitive il n’y a aura pas un seul élu communiste dans l’Assemblée régionale privant les Picards et les Picardes d’élus de combat pour les défendre , s’opposer à la terrible régression imposée par la droite, et construire une politique alternative réellement favorable à la population !

Depuis juin 2009 avec d’autres responsables et militants de l’Oise du PCF, j’ai agi pour l’union de tous les communistes en initiant notamment un appel d’élus et de militants pour l’unité, mais Thierry Aury répondant aux directives nationales a refusé tout contact avec les camarades de "Colère et Espoir". Chacun pourra juger de tels actes.

Les citoyens, les électeurs qui se reconnaissent dans les valeurs du communisme, tous les hommes et femmes de progrès qui veulent vraiment changer à gauche, peuvent juger de la faillite de la stratégie du "Front de gauche" qui aboutit à diviser les forces de transformation, laisse prédominer la gauche social-libérale, et enferme notre peuple dans la bi-polarisation droite-PS qui ne change rien à sa vie. Les faits sont là. Thierry Aury et les premiers dirigeants fédéraux du PCF en Picardie viennent de prouver leur grave responsabilité par leurs grotesques comportements politiciens qui exaspèrent les gens, qui conduisent au dégoût, au rejet de la politique et qui divisent.

A l’opposé la force communiste dans sa diversité , mais aussi tous les hommes et femmes de progrès peuvent compter sur les militants de"Colère et Espoir" pour poursuivre le combat pour l’union, pour la droiture politique, le refus des combinaisons d’appareils afin de rassembler largement, engager les combats nécessaires et construire ensemble des solutions qui répondent aux exigences populaires. Ils peuvent compter sur nous pour imposer tous ensemble une véritable politique de gauche en Picardie.

Jean-Paul LEGRAND
militant et tête de liste de "Colère et Espoir" dans l’Oise
Maire-Adjoint PCF de Creil

 

 

Commenter cet article