Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Mieux vaudrait être au RSA que travailler, (?) C'est ce qui circule sur Internet, selon un tableau posté sur Facebook et partagé 100 000 fois en deux jours.

Sauf que le tableau présenté est truffé d’erreurs.

Le "plaisantin" prétend comparer les revenus d'une famille de cinq personnes gagnant un très petit salaire à une autre famille de même taille vivant du RSA.

Sa conclusion : la seconde famille, celle qui vit du RSA, s’en tirerait mieux, avec 500 euros par mois de plus.

C'est évidemment complètement faux !

Il est vrai que dans notre pays, nul n'est plus sensé connaitre la loi et ses droits, tellement c'est devenu complexe, et l’idée qu’on pourrait mieux s’en sortir « sans travailler » est véhiculées complaisamment par tous ceux qui trouvent que les pauvres sont encore trop riches.


Rappelons nous, il y a deux ans déjà, l'ancien ministre UMP Laurent Wauquiez déclarait sur BFM : « Aujourd’hui, un couple qui ne travaille pas, qui est au RSA, en cumulant les différents système des minima sociaux, peut gagner plus qu’un couple dans lequel une personne gagne un smic. Ce n’est pas logique, c’est la société française qui tourne à l’envers. »

salarie-RSA.jpg

1- Les revenus

Première ligne, première erreur: Et elle est de taille ! Avec un salaire de 1 200 euros par mois pour un ménage de cinq personnes, la famille est en droit de toucher le RSA activité. La famille gagnerait donc 18 132 euros par an au lieu de 14 400. Mais évidemment il faut connaître ses droits !


Deuxième erreur : Le RSA prend en compte les allocations familiales et logement : L’allocation au logement entraîne une réduction de 143 euros du RSA. La famille touchera donc 1 065 euros par mois de RSA , soit 12 780 par an au lieu de 14 496.


Au final, les revenus annuels de la famille salariée seront de 25 812 euros (au lieu de 20 280) et ceux de la famille au RSA de 18 560 euros (au lieu de 20 650).


2- Les dépenses

Loyer : 500 euros chacun. Pour cette donnée arbitraire, pas d’erreur. Mais dans quelles conditions fait on vivre ces familles ? L'accès au HLM est quasiment impossible avec de tels revenus !


Aujourd'hui, au 21e siècle, des marchands de sommeil font vivre des familles pauvres dans des gourbis insalubres pour ce prix là ! Vous nous direz: mais il y a des interdictions ! Il y a des arrêtés d'insalubrité qui devraient interdire la location ! Quelle bonne blague: il n'y a plus assez de fonctionnaires pour faire appliquer la loi !


La complémentaire universelle: pour les deux ! Selon l’auteur du tableau, la famille de salariés payerait 50 euros par mois pour leur mutuelle santé alors que pour la seconde famille, la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ferait que c'est gratuit. Or cette famille de salariés est en droit de demander la CMU-C puisqu’elle se trouve en dessous du plafond de 19 835 euros pour un foyer de 5 personnes (tous les revenus n’étant pas pris en compte).


Dans l'exemple présenté, c’est donc 0 euro pour les deux familles pour l’assurance complémentaire.


Quant aux impôts locaux et redevance télé, La famille qui touche un Smic plus le RSA activité peut être exonérée de ces frais, puisqu’elle se situe en dessous du plafond de revenus.


Quant au transport, même sans travail, il faut se déplacer : pour chercher du travail, pour accompagner ses enfants à l’école, pour faire ses courses...

3- Conclusion

La famille vivant du Smic et du RSA activité touche 25 812 euros par an et ses dépenses contraintes (en considérant qu’elle ne paye pas la cantine) sont, dans cet exemple, de 8940 euros environ par an. Il lui resterait donc, après paiement des factures, 16 872 euros par an (1406 euros par mois) pour se nourrir, se vêtir et, s'il reste quelque chose, se divertir.


Pour celle vivant uniquement du RSA, le revenu annuel est de 18 560 euros pour les mêmes dépenses contraintes. Il lui reste donc 9620 euros (soit 801 euros par mois) pour les autres dépenses.

L'Insee a annoncé que l'année 2012 a été marquée par une baisse du povoir d'achat !

Question: peut-on réellement vivre avec d'aussi faibles revenus ? La CGT propose de porter le Smic à 1700 € Brut !

Pourquoi stigmatiser les Smicards et les précaires ? Pour faire oublier que des grands patrons s'octroient 300 à 400 fois le Smic ! N'est-ce pas là le scandale ?

RSA et retraite ? PAS DE RETRAITE !

Stigmatiser les "bénéficiaires" du RSA, et les opposer aux smicards est d'autant plus scandaleux que, ce qu'on oublie TOUJOURS de dire, c'est que les personnes qui, au cours de leur vie, ont perçu le RSA (ex RMI) ne peuvent pas faire valider ces périodes au titre de la retraite. Ces années ne permettent pas d'obtenir des trimestres contrairement aux périodes de chômage qui peuvent, sous certaines conditions, être prises en compte.


Aujourd'hui nombreux sont les travailleurs usés, qui n'ont trouvé que le RMI, puis le RSA pour survivre après un licenciement à 50 ans, et qui ne peuvent pas prétendre à la retraite anticipée à 60 ans, alors qu'ils ont travaillé très jeunes ! C'est un scandale!

 

Source : UL CGT Dieppe

Commenter cet article