Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

comite-base
Le 10 février 2013, le Parti Communiste Français annonce qu’il se plie aux exigences du « Parti de la Gauche Européenne », en décidant de supprimer « le marteau et la faucille » de ses cartes, affiches et drapeaux. Le lendemain 11 février 2013, Benoît XVI, ancien membre des jeunesses hitlériennes, annonce aussi sa démission, il se plie aux réalités de l’âge. Qui démissionnera demain 12 février 2013 ?
Le drapeau rouge floqué de l’Etoile, de la Faucille et du Marteau, qui fût hissé, par les communistes soviétiques, vainqueurs et héros de Stalingrad, sur le Reichstag en mai 1945, pour remplacer l’ignoble étendard du 3ème Reich qui y flottait depuis 12 ans… serait-il devenu honteux pour le PCF ?
Certainement, puisque le PCF, le parti de la résistance aux nazis, le parti des martyrs, vient de rompre avec sa propre histoire, au nom du modernisme et du caractère « has been » de cet emblème, pour satisfaire beaucoup de petits bourgeois qui pensent avec un mépris saisissant : « qu’il n’y a plus d’ouvriers dans les usines pour symboliser le marteau ni d’ouvriers dans les fermes pour symboliser la faucille »… donc plus de lutte de classes.
Après être devenu réformiste il y a 60 ans, voilà que le PCF est devenu négationniste de sa propre histoire en se séparant de son emblème, sur lequel a coulé le sang de ses propres martyrs, pour se plier aux exigences de l’impérialisme européen et de du flanc gauche du capital, le PGE. (Parti de la gauche européenne)
Voilà que le PCF se met à genou devant le capitalisme européen qui a et fait tant de mal aux travailleurs, avec la destruction organisée de pans entiers d’industries (textile-mines-charbon-acier-agriculture…) et qui aujourd’hui s’attaque aux entreprises d’Etat, à la Sécurité Sociale, au système de Santé, à la retraite par répartition, à l’Education Nationale… au nom de la concurrence libre et non faussée. A genou devant cette Europe qui fait de nous des esclaves modernes de la technocratie et du pouvoir de la finance en nous rendant corvéables à volonté. A genou devant cette Europe qui s’attaque désormais au principe même de la Nation libre de ses choix et souveraine dans ces décisions, qui a été acquise et défendue depuis plus de 220 ans, par et avec le sang de la Classe Ouvrière et ses prédécesseurs asservis par l’aristocratie.
Quelle honte pour cette méprisante décision, car ceux qui ont créés l’Europe, celle du capital et de l’ultralibéralisme, sont ceux qui ont participé à la mise en place de cette barbarie fasciste qui prenait le pouvoir il y a 80 ans (le 23 février 1933, 4000 communistes étaient arrêtés en Allemagne, aucun ne survivra) pour éviter que le socialisme soviétique ne vienne à l’ouest au-delà du fleuve Kouban…
Quel mépris pour les 75 000 camarades tombés devant les nazis ou morts dans des camps après avoir été torturés : quel mépris pour Ambroise, Maurice, Marcel… qui ont été les penseurs et les fondateurs du CNR avec ses avancées pour les travailleurs : quel mépris pour les Communistes sincères qui ont donné leur vie à cette juste cause qu’est le socialisme et la paix, et qui se sont usés jusqu’aux os pour porter leur drapeau rouge avec le marteau et la faucille, symbole des idées communistes développées par Marx, Engels, Lénine, Staline, puis par Castro…
Mais le pire est qu’aujourd’hui des formations qui n’ont rien, dans leur pratique idéologique, de communiste, porteront le drapeau rouge avec le marteau et la faucille en se revendiquant être « les vrais communistes » (???), alors qu’ils ont dénigré, craché sur et révisé les idéaux communistes depuis la création du PCF en 1921 et de la IIIème Internationale en 1919.
Alors même s’il reste au PCF, des camarades honnêtes et sincères, et une avant-garde ouvrière pour faire évoluer la science marxiste-léniniste (apprise dans les grandes écoles capitalistes pour tenter de la contrer)… la direction nationale du PCF, bureaucratique et calculatrice pour ses propres intérêts, s’est fourvoyée avec les tenants du capitalisme et à céder à l’électoralisme bourgeois après s’être fourvoyée avec la social-démocratie qui pourtant avait exclu les communistes en 1939 puis en 1947… elle a choisi son côté de la barricade, sauf que c’est le mauvais côté de la barricade… et les effets d’annonce ne suffiront pas ni même les plans sur la comète à mille lieues de la classe opprimée… mais l’histoire tranchera !
Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest du Pas de Calais
comibase@gmail.com

 

logopcf.jpeg

 

PCF-votez-68.jpg
CartePCF1945
cartes-pcf.jpg
painpaixliberte.gif
tract-communiste-savoie.jpg
resistance-communiste1941.jpg

Commenter cet article