Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

prcf-logo

 

Les militants franchement communistes du PRCF

ripostent aux insultes anticommunistes de Bessac (dirigeant du PC-PGE)

Ainsi selon M. Bessac, porte-voix de la direction de l'ex PCF et chaud partisan du Parti de la Gauche Européenne (PGE) les communistes, les marxistes, les léninistes de France se sont conduits comme des "moutons" pendant presque tout le 20ème siècle. En effet, contre l’idéologie dominante contre-révolutionnaire, contre le réformisme « socialiste », contre le patronat, contre Daladier et « Munich », contre l’Etat vichyste et l’occupant allemand, contre le colonialisme assassin, ces « moutons » ont seulement fait, excusez du peu, le Congrès de Tours et le Front populaire, la Résistance antifasciste et les grandes réformes de la Libération, la résistance aux guerres coloniales et la défense des libertés contre le régime antidémocratique issu du 13 mai 1958, sans oublier la défense de la paix mondiale contre les faucons de la guerre froide et le sauvetage de la souveraineté nationale contre la Communauté Européenne de défense. Moutons et brebis, que Jeanne Labourbe, André Marty et Charles Tillon, qui mutinèrent les troupes françaises envoyées à Odessa pour casser la révolution russe, moutons que Cachin, Clara Zetkin et Vaillant-Couturier, qui votèrent l’adhésion du parti socialiste français à l’Internationale communiste malgré l’anticommunisme déchaîné des journaux de l’époque, "moutons" les manifestants communistes qui sauvèrent la République dans les années trente en appelant au front populaire antifasciste et en brisant militairement les fascistes et autres Croix de feu ! "Moutons" le PCF qui présentait systématiquement des femmes – alors inéligibles – aux élections, qui défendait les droits des peuples coloniaux, "moutons" les ouvriers rouges qui par milliers furent révoqués en 1920 ou en 1948 pour faits de grève, "moutons" Michel Brûlé qui déclencha avec la CGT et le Parti la grande grève patriotique des mineurs en mai-juin 41 à la barbe de l’occupant nazi. "Moutons" Maurice Audin ou Fernand Iveton, assassiné par les paras ou guillotiné sur l’ordre du sacro-saint Mitterrand, alors ministre de la justice, parce qu’avec Henri Alleg, directeur d’Alger républicain, ils s’opposaient à l’ordre colonial et à ses tortionnaires gestapistes ?

 

Passons sur la modestie de ceux qui, du haut de leurs actions.....futures et de leurs déroutes et compromissions présentes et passées, jugent avec insolence et grossièreté, l'action révolutionnaire bien réelle de vrais communistes pendant des générations.

 

Passons sur le ridicule qui consiste à traiter de moutons ceux qui furent les lions de la lutte des classes.

 

Passons sur l'odieux de cette qualification à l'égard de ceux qui donnèrent leur vie à l'idéal communiste, à ceux qui luttèrent dans les usines et ailleurs, à ceux qui furent de ce fait licenciés, avec les conséquences terribles pour eux et les leurs, de ceux qui ont préféré le "journal que l'on vend le matin d'un dimanche, l'affiche qu'on colle au mur du lendemain" à leur petit confort personnel.

 

Passons sur ces « moutons » qui furent le sel de la terre, la voix de la dignité et de la liberté des ouvriers et du peuple de France.

 

Passons sur ces « moutons » qui surent se battre contre l’impérialisme français et ses guerres coloniales du Rif à l'Algérie et contre tous les impérialismes.

 

Passons sur ces « moutons » qui ont, chevillées au corps,l'Internationale et leur patrie, qui eux n'auraient jamais toléré de s'appeler PGE et ne porteraient pas d'auto collants disant "j'aime l'Europe", eux qui aiment la France et le monde entier, d'Hanoï à Djakarta, de Santiago du Chili à Athènes.

Disons le franchement : ces nains qui insultent les géants sont pathétiques. Non contents de se renier il leur faut calomnier, insulter ceux qui étaient debout. Qu'obtiendront ils? Que ceux qui sont encore trompés, que ceux qui n'ont pas encore saisi la rupture radicale du PCF-PGE avec ce qui fait et ce qui est le communisme, verront et comprendront.

 

Nous, militants franchement communistes qui sommes les héritiers et les continuateurs des mutins de la Mer noire et des tranchées de Craonne, n’avons que mépris pour les mutants qui ont cassé et dénaturé sans retour le Parti des fusillés pour en faire un parti « euroconstructif » qui peine à se démarquer de la social-eurocratie.

 

Ni moutons ni mutants, nous appelons à la grande mutinerie des peuples contre l’Union européenne que sanctifie la direction du PCF avec son mensonge récurrent qui prétend que « l’Europe est à nous » et que « l’euro est notre monnaie ». Nous invitons à une rupture révolutionnaire avec ces machines de guerre contre la nation et la classe ouvrière, et non à l’impossible aménagement réformiste de l’utopique « Europe sociale ».

 

Nous invitons les vrais communistes encore membres de ce P « c » F qui n’a plus de communiste que le nom (parce que ses dirigeants n’ont pas réussi à le liquider !) à nous contacter pour engager ensemble une grande campagne contre l’UE et l’euro, pour les idées du CNR, pour le socialisme, sous les plis mêlés des deux drapeaux révolutionnaires de la France, le drapeau tricolore de Valmy et des FTP et le drapeau rouge de la Commune de Paris.

 

Nous proposons à tous les militants et organisations communistes qui le souhaitent à riposter ensemble à l’insulte de Bessac. Soyons tous les moutons noirs, ou plutôt, les mutins rouges de la renaissance communiste et de la résistance populaire à l’Europe supranationale du capital.


Nous leurs disons : rejoignez les communistes ! Rejoignez le PRCF ! Rejoignez les "moutons rouges"!

 

AM

 

Source : Pôle de Renaissance Communiste en France

Commenter cet article

CCL 23/10/2012 08:50


@ Henri


Salut Camarade!


J'apprecie toujours de lire tes commentaires.


Staline est effectivement le 3eme personnage historique prefere des Russes. Alexandre Nevsky est en 1ere place. Il fut un grand patriote (meme s'il fit partie du systeme feodal de l'epoque), et
d'ailleurs Staline le donna en exemple au peuple russe dans son fameux discours de juillet 41 qui fit bouillir le sang de 170 millions de sovietiques pour mener la Grande Guerre Patriotique
anti-faf.


Par contre, ce qui me fait enrager c'est de voir qui est a la 2eme place : l'infame Stolypine !!!


Oui , le Stolypine des "cravattes de Stolypine", en reference aux potences qu'il avait erigees dans toute la Russie pour pendre les Bolcheviks, apres la Revolution vaincue de 1905.


On voit que les meRdias des oligarches font bien leur boulot de lavage de cerveau du peuple russe.


Malgre tout leurs efforts 24h/24, ces meRdias  n'ont pourtant pas reussi a liquider l'image positive que de l'Homme d'Acier conserve dans la memoire collective : Staline qui fit passer
la Russie de la charrue a la pile atomique (pour reprendre l'expression de Churchill) et qui egorgea la bete immonde faf.


Le grand Lenine ,lui, n'est qu'a la 6eme place, alors qu'il merite la 1ere.


Lenine , qui dirigea les Damnes de la Terre vers la victoire sur leurs oppresseurs pour la 1ere fois en 50 siecles d'histoire.


Staline avait toujours repete que sa seule ambition personnelle etait d'etre le meilleur eleve possible des enseignements de Lenine.


Pour ce qui concerne les bonzes du P"C"F, je n'ai qu'un souhait, c'est qu'ils se debarassent finalement  et une fois pour toutes du nom de "communistes" puisqu'ils en ont tant honte, qu'ils
se trouvent une ennieme appelation de socio-demo-crottes.


Ces beaufs de repentis ne font que souiller  le beau nom de COMMUNISTE.


Nous, on ne regrette rien et on rend COUPS POUR COUPS aux maitres de la planete.


Qu'ils fassent un congres de Tours a l'envers et nous laissent reprendre le flambeau du Parti Communiste, un vrai , un pur , comme les Bolcheviks de Lenine, qui pourra unir tous les
revolutionnaires de France, unis par la seule theorie revolutionnaire VRAIE qui existe : le Marxisme-Leninisme.


Salutations Fraternelles, Camarade Henri.

Henri 20/10/2012 20:08


il faut se méfier des tentatives révisionnistes de la direction actuelle du PCF; le communisme n'est et ne sera jamais soluble dans le bouillon politique consumériste et droit de l'hommiste.


La base du grand parti des travailleurs est la lutte des classes; et cela demeure encore aujourd'hui, le reste n'est que fadaises; et demandons aux russes ce qu'ils pensent de Staline ( 3ème
personnage historique préféré) avant de le demander à ce qui mettent le communsime au même niveau que le nazisme ( Moldavie, Lithuanie, etc).


Vive Lénine, vive le parti communiste français


la patrie  ou la mort nous vaincrons ( ça permettra à Monsieur Bessac  de se rappeler de Ernesto Che Gevara et Thomas Sankara)


 


Henri