Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

Les jeunes se mobilisent contre la LOI MACRON [CGT JEUNES]

Notre avenir c'est la justice sociale !

Quelle France voulons-nous ?

Le gouvernement ne répond pas aux demandes et aux besoins des jeunes travailleurs, étudiants, lycéens, apprentis, précaires, … une nouvelle étape vient d’être franchie par la loi Macron.

Le Ministre de l’économie, ancien banquier d’affaires a choisi son camp ; celui de la finance et du capital, au détriment de notre avenir ! Ce qui se trame c’est l’avenir de notre pays ?

Aujourd’hui, les jobs étudiants constituent la première cause d’échec dans nos études. Au lieu de remédier à ça, la loi Macron va nous pousser encore plus à travailler pour les financer. En effet, elle va généraliser le travail le dimanche et la nuit en particulier dans les grandes surfaces et les commerces.

À l’inverse, les étudiants ne veulent pas travailler le dimanche. Ils veulent réviser ou avoir du temps pour les loisirs et les sports. Il faut en finir avec les jobs étudiants qui nous empêchent de réussir nos études. Il faut au contraire un salaire étudiant qui nous permette d’étudier, de faire des stages en rapport avec nos études.

CONTRE MACRON, POUR UN SALAIRE ÉTUDIANT, JE ME MOBILISE !

Le dimanche, les étudiants veulent réviser pas travailler !

Pour les étudiants, université ne rime pas avec précarité. Pour nous qui suivons des études et qui subissons tous les jours l’insuffisance du système actuel des aides sociales, quelle serait la « liberté » de choix ?

Les étudiants ne veulent pas travailler le dimanche ou la nuit !

Ils veulent avoir les moyens de vivre décemment sans risquer d’échouer leurs études pour gagner les moyens de subsistance !

 

Une politique de transport à contre-sens :

Au programme du grand charcutage du pays, le transport fait suite au travail du dimanche. Alors que dans de nombreux endroits, nous n’avons pas assez de trains pour nous déplacer, que les tarifs augmentent, que dans de nombreux endroits….le gouvernement et le ministre Macron ont eu une idée lumineuse : aux plus riches des trains sur les grandes lignes, à tous les autres des bus, livrés au privé, des bus qui sont plus lents, moins fiables au niveau des horaires, plus polluants qui vont nous rendre la vie plus difficile et plus coûteuse pour aller à la fac, au lycée, au CFA ou encore travailler. Pour ce faire ils veulent casser la SNCF, le service public du rail pour offrir aux entreprises privées, sur notre dos, un marché juteux qui ne satisfasse en rien nos besoins.

La casse des droits des salariés ça suffit !

Dans la construction d’une France « low cost » qu’elle nous promet la loi Macron propose de casser un organisme historique de protection des droits des salariés et de la salubrité de leurs lieux de travail les CHST (Conditions d’hygiène et de Sécurité au Travail). Le projet de loi prévoit également la transformation des prud’hommes et la réduction du nombre de juges syndicaux élus.

Enfin les droits d’intervention des salariés dans les entreprises, déjà bien maigres, sont encore attaqués ?

Quelle est l’utilité d’attaquer les droits des salariés ? Depuis 30 ans c’est cette logique qui prime et depuis 30 ans le chômage, les inégalités augmentent ? Quelle est l’utilité de se former, d’étudier, d’engranger des diplômes si c’est pour, ensuite, trouver des conditions de travail dégradées ?

La seule utilité, c’est le profit des patrons, ce n’est ni l’avenir de la jeunesse et des étudiants, ni l’amélioration de l’économie du pays !

 

La Loi MACRON, nouvel outil de précarisation des travailleurs offert au patronat !

POUR une autre politique pour sortir de la crise et pour la satisfaction des besoins :

Tous mobilisés et en lutte le Jeudi 9 avril 2015 !

 

TOUTES LES INFORMATIONS en cliquant ci-dessous :

Commenter cet article