Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

RENAULT - PEUGEOT : profits en hausse, salaires en baisse - Leur syndicat CGT appelle à l’action

Les premiers résultats financiers des groupes du CAC 40 pour 2014 commencent à être publiés. Sans surprise ils sont en hausse, à l’exemple de Renault et de Peugeot.

Pour Renault le bénéfice 2014 se monte à 2 milliards, en hausse de 1,3 milliard par rapport à 2013, soit + 65%. Sa trésorerie disponible est de 14,775 milliards en hausse de 636 millions par rapport à 2013. L’exploitation des travailleurs a rapporté 1,634 milliard pour l’année.

Peugeot fait un bénéfice 63 millions contre des pertes importantes les années précédentes. Mais surtout il dégage une trésorerie disponible de 1,5 milliard.

 

Les raisons

Le PDG de Renault Carlos Ghosn en donne la raison. C’est l’accord signé entre la direction et les syndicats- sauf la CGT- qui a réduit les salaires et allongé le temps de travail, ce sont les 8200 suppressions d’emplois qui ont permis ces résultats. Avec une application encore plus dure en Espagne où les nouveaux embauchés le sont avec des salaires inférieurs de 26,5% à ceux des anciens.

Il en est de même chez Peugeot tant en France qu’en Espagne où les méthodes employées ont été identiques.

 

Les actionnaires et les cadres dirigeants se sucrent.

Renault augmente ses dividendes par action de 1,72 euro à 1,90 soit au total 560 millions contre 503 en 2013. L’Etat qui détient 15% du capital en récoltera sa part. Il faut rappeler qu’en faisant voter la loi qui permet la réalisation des accords cités plus hauts pour le seul profit des actionnaires il y a largement contribué.

Quant au PDG de Renault il s’est octroyé une augmentation de 17% ce qui porte son salaire à 2,616 millions sans compter ce qu’il va toucher au titre de PDG du japonais Nissan.

 

A noter

Ces résultats pour les deux constructeurs ont été obtenus en premier lieu en France et en Europe ou ils ont vu une nette augmentation de leur fabrication et de leur vente. En France la production a augmenté de 5,1 % entre Renault, Peugeot, Toyota et Smart. Ce qui vient contrarier les affirmations du patronat, du gouvernement, des experts et journalistes de tous poils qui prédisaient la disparition de la production auto en France et la nécessité d’aller à la conquête du monde en ouvrant partout des usines dans les pays à fort potentiel de croissance pour reprendre leurs termes.

Ces pays- Russie, Brésil, Argentine, et autres n’ont rien des machines à profit promises. Bien au contraire. Pour rétablir ses comptes en Russie, Renault licencie 5 .000 salariés de Lada, une pratique bien connue, tandis que l’usine de Peugeot dans le même pays tourne au ralenti avec chômage à la clé.

 

A propos d’une annonce

Renault et les médias ont fait grand bruit autour de l’annonce de la création de 1000 embauches, sans rappeler les 8200 suppressions d’emplois entre 2014-2016 ce qui se traduit par moins de personnel Renault en CDI. L’appoint des 1.000 embauches pour assurer la production est assuré par des contrats précaires. (4.000 dans les usines). Cela n’a pas empêché Renault de toucher en 2013 de l’Etat et des collectivités locales 268 millions d’euros qui ont servi à augmenter les profits et non l’emploi.

 

C’est l’ensemble de la filière qui engrange des profits

Faurécia et Valeo principaux équipementiers de Peugeot et Renault, s’en tirent bien.

Faurécia annonce un bénéfice en hausse de 89% à 166 millions, Valeo un bénéfice de 562 millions (+ 28%) une trésorerie de 327 millions.

Eux aussi ont réduit et continuent à réduire l’emploi en France

Que l’ensemble de ces bons résultats financiers ait été réalisés en France ou à l’étranger, ne conduit surtout pas les directions de ces entreprises à revenir sur les réductions de salaires obtenues sous la menace, elles ne les conduit pas non plus à envisager une augmentation des salaires pour tous leurs salariés. Le capitalisme ne partage jamais avec ceux qui produisent les richesses.

 

Les syndicats CGT de Renault et Peugeot appellent à l’action pour les salaires. Ils ont raison. C’est le seul moyen de faire céder les patrons. La journée nationale interprofessionnelle de grèves et de manifestations du 9 avril 2015 à l’appel de la CGT FO et Solidaires contribuera à renforcer leur action.

 

SOURCE:

 

Commenter cet article