Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

Sondage : 75% des habitants de la République de Donetsk n'envisagent pas leur avenir avec l'UKRAINE

Au cours de la seconde moitié du mois de Février, le groupe des étudiants en sociologie de l’Université nationale de Donetsk a mené une enquête sociologique auprès des résidents de la République populaire de Donetsk (RPD) (incl. Donetsk, Makeïevka, Gorlovka, Snezhnoïe, Khartsyzsk).
L’enquête a concerné 3217 personnes questionnées individuellement et sélectionnées selon la méthode des quotas.

 

D’un point de vue général, la majorité des citoyens (55,7%) fait confiance, malgré les difficultés, au gouvernement : 42,1% des sondés pensent que le gouvernement "fait tout son possible"et 13,6% des personnes questionnées s’estiment satisfaites de son travail. En outre, 33,3% des répondants considèrent qu’il est "trop tôt pour juger." Au vu de ces chiffres, il est clair que le nouveau pouvoir indépendantiste est largement soutenu par le peuple du Donbass.

 

La population attend des mesures efficaces pour redresser la République.

Les réponses des résidents aux questions qui concernent l’avenir du Donbass sont les plus intéressantes. (...) A la question, "Comment pensez-vous que devrait agir le leader de la RPD Zakharchenko pour le règlement de la guerre ?" La grande majorité des répondants - près de 70% - a choisi l’option : "il doit chercher la réconciliation, mais fermement défendre les exigences de la RPD."

 

Cette attitude marque les limites à des compromis possibles et ne peut pas être ignoré dans le processus de règlement politique. Parallèlement, les positions plus extrêmes - comme "travailler à la réconciliation et au compromis" et, à l’inverse, "agir en position de force, résoudre le problème par des moyens militaires" - ont reçu un nombre relativement faible de votes (13,6 et 11,9%, respectivement). Ce point peut paraitre secondaire, mais c’est un résultat très important de l’étude, car il va à l’encontre de l’impression générale véhiculée par les médias et les réseaux sociaux selon laquelle tous les habitants de la RPD exigent la poursuite de la guerre.

 

On peut remarquer la répartition des réponses à la question clé : "Quelle est la version du futur de la RPD qui est correcte pour vous personnellement" Seulement 19% des répondants voient l’avenir dans le cadre d’un Donbass ukrainien, et encore seulement comme une entité dans le cadre d’une Ukraine fédérale, avec des niveaux élevés d’indépendance politique et économique. La majorité - 74,6% - affirme ne pas imaginer l’avenir dans le cadre de l’Ukraine, même un cadre fédéral. C’est un signal très important, y compris pour Kiev, s’il veut élaborer une politique à partir d’une position réaliste, pas à partir d’utopies fantasmagoriques.

 

Il est également nécessaire de prendre en compte l’opinion presque unanime des habitants de Donetsk qui considèrent que les combats dans le Donbass sont une agression militaire ukrainienne contre ses propres citoyens. 94,1% des sondés de la RPD sont entièrement ou partiellement d’accord avec cette déclaration. Tout le « mérite » en revient au régime de Kiev Maidan, et devrait être pris en considération par tous les acteurs à la recherche d’un règlement politique et de la restauration de la coopération économique.
Dans l’ensemble, l’enquête a montré que, d’une part, le nouveau gouvernement de la République populaire de Donetsk a acquis une bonne réputation et le respect de la population, et d’autre part, que le processus de règlement politique et l’établissement de relations avec l’Ukraine sera long et très difficile.

 

vendredi 6 mars 2015

Sources :

DAN News.info

Bertrand Riviere 
Le Blogue Noir de Brocéliande

 

Lu sur le blog:

Commenter cet article