Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

GRÈCE: Risque de FERMETURE de l'unique CENTRE RADIOTHÉRAPEUTIQUE pour ENFANTS !

L’unique centre de radiothérapie pour enfants atteints du cancer, qui se trouve à l’hôpital pour enfants Aglaïa Kyriakou, à Athènes, risque de mettre la clef sous la porte. La cause, une fois de plus, l’effritement du Système national de santé (ESY), les licenciements de personnel et le gel durable du recrutement de personnel permanent dans le domaine de la santé.

 

La seule médecin permanente qui était restée au Service a soumis sa démission le mois dernier. Ainsi, en réalité, les seuls à encadrer le service de radiothérapie sont des médecins non permanents, un auxiliaire et un médecin sous contrat par le biais du KEELPNO (Centre de contrôle et de prévention des maladies transmissibles). Le contrat d’un d’entre eux, de plus, expire au mois de septembre prochain. Par ailleurs, le service fonctionne sous licence spéciale de l’Institut DIMOKRITOS (Institut de l’énergie atomique), licence qui ne peut être prise en charge que par un médecin permanent travaillant dans le service concerné et relevant de l’ESY.

Comme a expliqué au journal Kathimerini la présidente de l’association « Floga » qui réunit les parents et enfants atteints de maladies néoplasiques, Mme Maria Tryfonidi « il s’agit d’un domaine très spécialisé qui exige une formation spéciale de plusieurs mois en Grèce et à l’étranger pour qu’un radiothérapeute puisse prendre en charge des enfants. Un mouvement de travers peut provoquer des lésions à des tissus sains. Et si, chez l’adulte, les tissus se rétablissent, il n’en va pas de même chez l’enfant. » Chaque enfant atteint de maladie néoplasique doit suivre une radiothérapie comportant 20 à 40 sessions. En ce moment, près de 14 enfants sont en traitement. Selon Mme Tryfonidou, au vue des données actuelles, le danger est visible de voir le service suspendre son activité. Et, comme elle dit avec amertume : « C’est un service doté d’équipement d’excellente qualité. Un état intelligent le ferait fonctionner du matin au soir. »

Pour éviter le risque de devoir suspendre l’activité du service, l’administration de l’hôpital n’a pas encore accepté la démission du médecin qui continue à être titulaire de la licence de DIMOKRITOS. Selon ce que la présidente de l’hôpital, Mme Marioga Frangaki, a dit au journal, la démission de la chef de service n’a pas encore été acceptée. Ce sera le cas dès qu’un autre médecin permanent sera officiellement recruté. Ce recrutement serait attendu dans les jours à venir mais, ainsi que l’admet Mme Frangaki, le médecin concerné n’est pas spécialisé en radiothérapie pour enfants. Dans tous les cas, la directrice souligne que l’avis concernant le recrutement du médecin est publié tandis que, dès que le poste du médecin démissionnaire sera vacant, le poste fera l’objet d’un avis de recrutement afin de trouver un médecin spécialisé dans le domaine.

Il s’agit du dernier épisode de l’histoire « pénible » du service de radiothérapie pour enfants. Comme l'explique Mme Tryfonidis, les locaux destinés à accueillir les enfants ont été achevés en 2000, toutefois, aucune prévision n’avait été faite concernant l’équipement. En 2005, sous la pression exercée par l’association Floga, la fourniture d’équipement a été intégrée au 3e Cadre communautaire d’appui.

Entre 2005 et 2008, des appels d’offres étaient publiés et republiés car ils se heurtaient aux objections soulevées par les sociétés d’équipement. Fin décembre 2008, l’on a annoncé la décision d’OPAP (société de pronostics du football) de financer l’achat d’équipement. En décembre 2009, l’équipement a été livré, les locaux ont été rénovés et l’inauguration a eu lieu en janvier 2011, avec un personnel réduit au strict minimum, celui-ci provenant de transferts de personnel d’autres services et avec la promesse que les recrutements auraient lieu...

Source : kathimerini.gr

 

LU SUR:

Commenter cet article