Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

Guennadi Ziouganov, président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie (PCFR)

Guennadi Ziouganov, président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie (PCFR)

Déclaration du Président du Comité central du Parti communiste

de la Fédération de Russie (PCFR)

-----------

Nous publions la déclaration du Président du Comité central du Parti communiste, G. Ziouganov:

Du 15 Août à 13 Septembre se déroulent les plus grandes manœuvres des troupes aéroportées de l’OTAN depuis la fin de la Guerre froide sous le commandement de généraux américains. Dans ces manœuvres, au nom de code «réponse rapide» sont impliqués environ 5 mille hommes. Des militaires de 11 États membres de l’OTAN. Ceux-ci comprennent la Bulgarie, la France, l’Allemagne, la Grèce, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, les Etats-Unis et la France.

Le nom, la durée et la portée de l’exercice, qui se tiendra en Allemagne, Italie, Bulgarie et Roumanie, montrent que leur plan va bien au-delà de la formation habituelle. Il est à noter que les Américains prennent part simultanément à des exercices militaires sur le territoire de la Lituanie. Toutes ces actions coïncident de manière étonnante avec une aggravation brutale de la situation autour de la Nouvelle Russie. Connaissant la nature agressive de nos «partenaires», ce ne peut être un hasard.

Sur les frontières de la Nouvelle Russie, on constate une concentration sans précédent des troupes de la junte Banderiste. Au total, les Forces armées de l’Ukraine (AFU) ont envoyé sur la ligne de front d’environ 65 000 personnes, plus de 400 chars, environ 2.400 véhicules blindés, 132 « Grad », plus de 800 canons et mortiers. Selon le commandement des Forces armées des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, il s’agit d’une préparation pour la prochaine action punitive.

Ces derniers temps ont augmenté de façon spectaculaire les bombardements des villes et des villages de DLNR. La triste expérience montre que de telles fusillades apparemment insensées, qui n’apportent que la mort de civils et la destruction de maisons, sont un signe avant-coureur d’une nouvelle offensive des Banderistes.

Le prétexte à l’agression pourrait être le récent bombardement du village de Sartana dans le territoire contrôlé par les Forces Armées Ukrainiennes. Tous les signes indiquent que le bombardement a été réalisé par des mortiers des FAU. Cela rappelle les sales méthodes utilisées par les nazis pour l’agression contre les pays de l’Europe. D’ailleurs les responsables de l’OTAN ont utilisé des méthodes similaires pour justifier l’agression contre la Yougoslavie en 1999.

La Russie a à plusieurs reprises attiré l’attention du monde sur le fait que la junte de Kiev fait tout pour provoquer une nouvelle aggravation de la situation. Cependant, les «démocraties» occidentales tentent toujours de mettre toute la responsabilité sur les Républiques populaires. Elles ferment les yeux sur les crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis par les forces armées de l’Ukraine.

Il est de plus en plus clair que les appels au droit international, quand ce droit est piétiné sans ménagement depuis de nombreuses années par les États-Unis et leurs alliés, n’apportent pas le résultat souhaité dans la protection de la paix dans la Nouvelle Russie.

A en juger par les déclarations des dirigeants de Russie, notre pays ne laissera pas la population des DNR et LNR à la merci des voyous fascistes. Dans ce contexte, les exercices à grande échelle en Europe sont un signe à destination des leurs vassaux à Kiev que toute la puissance de l’OTAN est de leur côté. C’est clairement une façon de pousser les néo-nazis à de nouvelles aventures militaires. En même temps, c’est un nouveau chantage militaire envers la Russie.

Le Parti communiste condamne fermement les instigateurs d’une nouvelle guerre en Europe. Toute responsabilité pour la montée des tensions repose sur les dirigeants des États-Unis, de l’UE et de leurs marionnettes à Kiev.

Le Parti communiste soutient la ligne des dirigeants russes pour protéger la population russophone de la République populaire de Donetsk et de la République populaire de Lougansk. Seule une position ferme et cohérente de notre pays arrêtera le bain de sang imminent. La Russie doit faire preuve de détermination dans la défense de ses intérêts nationaux et des intérêts de ses compatriotes, malgré le chantage économique et militaire des USA et de leurs satellites.

 

Le Président du Comité central du PCFR

Guennadi  Ziouganov

 

SOURCE:

 

Commenter cet article