Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

NOËL expliqué aux GRANDS ENFANTS... s'ils le veulent bien

LU SUR LE BLOG DE ROGER COLOMBIER :

Tout compte fait, je reprends ce que j'avais écrit pour le 24 décembre 2013. Je l'ai à peine réactualisé, c'est dire si ça va bien.

Il y a 2014 années (à un poil de cul d'âne ou de boeuf près), la Gaule était païenne et personne n'aurait parié un sesterce (l'euro de ce temps-là) que François Hollande n'inverse le cours du chômage en ce noël d'aujourd'hui. A cette époque, le père Noël n'existait pas non plus pour faire croire que le capitalisme était la seule voie pour l'humanité.

Attention, ce n'était pas quand même l'ère des bisounours, il y avait des méchants et des gentils. Et aussi des marchands du temple (oui déjà) pour faire prendre des vessies pour des lanternes aux gentils et conforter le pouvoir des méchants.

Alors naquit Jésus pour faire du passé table rase. "Et sur cette pierre, en vérité,"dit-il à Pierre, qui n'était pas encore le premier des papes, "tu construiras une église pour les gentils et en finir avec les méchants". Mais ce ne fut jamais noël pour les gentils.

Du temps s'écoula, la Gaule païenne se fit chrétienne et pris Clovis, un Germain, pas un cousin, mais un made in outre-rhin, pour premier roi. Puis, il y eut Charlemagne du même métal, notre premier empereur. Mais ce fut pas plus noël pour les pauvres et les gentils. Comme quoi, l'UE n'a rien inventé du tout.

Chemin faisant à travers les âges, voilà 2015 qui se finit et 2016 qui débutera bientôt. En France, on a François de l'Elysée et à Rome un autre François qui descend du Pierre de tout à l'heure. Et François de l'Elysée de qui descend-t-il? Du vote du bon peuple français en mai 2012 qui a pris des vessies pour des lanternes(pour rester poli en cette trève des confiseurs car il ne faut pas dire du mal sur personne pour faire plaisir au petit Jésus de François de Rome). Vous suivez?

Alors, est né le divin enfant, pas celui de la crèche de François de Rome mais à l'Elysée. Il est en train de pacifier l'Afrique et aussi la Syrie, pour le plus grand bien des marchands d'armes. Il va promulguer le banissement de nationalité que de tous les gouvernements français, seul l'état pétainiste d'extrême droite avait mis en oeuvre. Et dans son palais, qui n'est pas une crèche, les rois mages de notre temps, le Medef, la Cfdt et le PS, lui apportent leur bénédiction à François Hollande. Avec en guest star pour le ravi de la crèche, Christiane Taubira, ministre de la Justice, que l'on disait révolutionnaire(sic).

C'est Noël et vous ne le voyez pas, bande de méchants!  Ce n'est pas la peine que Stéphane Le Foll, l'ange Gabriel d'aujourd'hui, subsidiairement porte-voix du palais de l'Elysée, vous apporte la Bonne nouvelle! Ce n'est pas la peine également que les médias libres et non faussés vous racontent la même salade.

Bande de mécréants, vous ne méritez rien pour ce Noël 2015! Que l'état d'urgence et l'austérité, na!

Commenter cet article