Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

A l’appel de la CGT, une soixantaine de personnes, représentants de la CGT, de Sud, de Nuit debout et d’étudiants, est venue soutenir le prévenu. (source: Le Courrier Picard)

A l’appel de la CGT, une soixantaine de personnes, représentants de la CGT, de Sud, de Nuit debout et d’étudiants, est venue soutenir le prévenu. (source: Le Courrier Picard)

Rudy a été condamné en comparution immédiate le 1er juin 2016 à 10 mois de prison dont 1 mois ferme, menotté et maintenu en détention, avec une interdiction de séjour sur Amiens pendant 18 mois.

Ses « crimes » vont de l'occupation pacifique de la salle de délibération d'Amiens Métropole le 28 avril 2016 où les forces de répression ont matraqué et blessé plusieurs jeunes. Rudy paie son refus de la loi El Khomri.

Dans les actions, des journalistes indépendants des grands médias sont frappés, blessés grièvement et obligés de supprimer les photos gênantes (pour qui ?) de leur appareil.

Sur Amiens comme ailleurs, la répression continue : 2 jeunes étudiants de 22 et 18 ans, Manon et Jules sont convoqués le 10 juin au TGI et risquent 5 ans d'emprisonnement et 175 000 euros d'amende pour occupation illicite et dégradations dans un lieu public (mairie) et rébellion contre l'autorité policière alors que ce sont ces mêmes policiers qui les ont matraqués !

Que ce soit Rudy, Manon ou Jules, leur seul crime est qu'ils se battent pour plus de justice sociale.

Les militants du « Parti Révolutionnaire Communistes » étaient présents au palais de justice d'Amiens de 13 h 00 à 19 h 00 et ont vu partir Rudy menotté, ainsi que sa mère et son frère en pleurs quand « ils » l'ont emmené en prison. La lutte continue et ces militants seront encore au palais de justice de classe le 10 juin à 9 h 00 pour soutenir Manon et Jules.

La lutte s'amplifie dans le pays et seule elle fera reculer le gouvernement Hollande-Valls-Macron-Cazeneuve-El Khomri à la solde du MEDEF.

Le « Parti Révolutionnaire Communistes » est dans la lutte contre la Loi El Khomri, il appelle à l’amplifier, à faire une grande manifestation à Paris le 14 juin 2016.

 

SOURCE :

 

UN ARTICLE DU "COURRIER PICARD" EN LIEN CI-DESSOUS:

Nous relayons ce texte publié dimanche 30 mai 2016 au soir sur le mur Facebook de Mickaël Wamen (CGT Goodyear).

Un jeune détruit par notre mutisme ...

Aujourd’hui à Amiens, un gamin vient de se faire condamner à 10 mois de prison dont 1 ferme et directement enfermé, un jugement avec les menottes et une interdiction d’être sur Amiens pendant 18 mois !

Nous étions sous la pluie une trentaine pour venir le soutenir, 30, mais où sont tous ceux qui prônent la liberté d’expression ???

Sa mère était effondrée, cette maman c’est vous, c’est nous, son fils part en tôle pour avoir brûlé 30 pneus à Amiens...

Que lui dire elle qui était dans une colère légitime, celle d’une mère qui voit son fils partir en prison dans un monde d’une violence ou tout peut arriver ...

Je suis resté à la regarder avec un sentiment d’impuissance totale, ce qui m’arrive rarement et je me suis dit et si ce gamin était le mien, le nôtre à nous les amiénois qui ne rêvons que d’un monde plus juste, brûler 30 pneus sont plus graves que détourner des millions d’euros de l’argent public ?

Mais où allons-nous, mais allons-nous laisser nos enfants aller en prison pour défendre un monde plus juste, ce gamin Rudy est le nôtre, sa maman est notre maman, mais cette justice n’est pas la nôtre...

Quand je lis que certains qui se disent responsables syndicaux indiquent qu’ils se dédouanent de tout, mais qu’ils se tirent qu’ils laissent la place à ceux qui ont de vraies convictions, je ne suis pas de cette famille qui lutte pour les places et Se dédouanent de tout...

Rudy est un gars qui comme nous se bat pour la justice sociale, il prend pour nous et nous devrions laisser faire ???

Rudy est mon frère de lutte, je suis condamné à résister pour lui faire honneur et je le ferais !!

Certains agissent comme le gouvernement ils condamnent des débordements qui n’existent pas, ceux qui débordent sont ceux qui nous gouvernent...

J’adresse toutes mes pensées à sa maman et son frère et qu’ils sachent que nous ne le laisserons pas seul, la CGT se sont des valeurs des vraies, pas faire semblant ...

Partout où des gamins tombent nous souffrons et partout où nous souffrons nous devons être plus fort, la répression est le signe d’une perte de pouvoir, luttons mes amis...

La CGT ne doit rien négocier, car il n’y a rien à négocier ni article 2 ou 10 ou 49 et 3, ce projet c’est de la merde, si la France gagne c’est l’Europe sociale qui gagne, c’est pour cela que le gouvernement tape fort, car c’est l’Europe du fric qui l’impose à celui qui est la marionnette de cette Europe du fric...

Aujourd’hui j’ai vu un gamin partir en tôle sous mes yeux devant sa mère effondrée, je me suis dit mais putain tu fais quoi toi le syndicaliste devant ce drame ce soir je me suis dit écrit ce que tu as vu ce qu’il se passe ici et écrivons ce qu’il se passe partout dans notre beau pays de la liberté égalité fraternité...

Rudy est en tôle et moi en colère, te casse pas petit, on sera des millions dans la rue pour venir te dire que ton combat n’est pas vain, on va ensemble changer ce monde dont tu rêves, car ce monde est aussi le mien...

Mickael WAMEN

CGT Goodyear et en Sursis...

 

Commenter cet article