Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Publié par El Diablo

source photo: closermag.fr

source photo: closermag.fr

Pénélope FILLON : la cachée parlementaire ?

 

Ce que l'on sait sur l'affaire Penelope Fillon, dont le mari promet des sacrifices aux Français...

La femme de François Fillon aurait touché 600.000 euros en huit ans, comme assistante parlementaire et conseillère littéraire, selon des informations du "Canard enchaîné" qui interroge la réalité de ces deux emplois.

L'ESSENTIEL

C'est une épine dans le pied de François Fillon qui pourrait mettre à mal son image d'intégrité. Le parquet national financier a ouvert mercredi une enquête après des révélations du Canard enchaîné sur sa femme Penelope Fillon, et qui font planer sur le candidat de la droite des suspicions d'emplois fictifs. Europe 1 revient sur la polémique.

Les informations à retenir :

-Penelope Fillon aurait touché 500.000 euros brut comme attachée parlementaire de son mari.

-Elle aurait également touché 100.000 euros brut comme conseillère littéraire de La Revue des deux Mondes.

-La justice a ouvert une enquête, notamment pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux.

-François Fillon a indiqué dans un communiqué qu'il souhaitait faire "taire la calomnie", en étant reçu rapidement par le parquet national financier.

[…]

LIEN VERS L’ARTICLE D’EUROPE 1 CI-DESSOUS :

 

Commenter cet article