Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Par Patrick Le Hyaric Directeur de l’Humanité

 

Nous mettons à disposition dès cette fin de mois le bon de soutien y donnant accès. Celui-ci a été augmenté de deux euros pour permette à l’Humanité de faire face à la hausse des coûts de productions de la Fête. Nous nous donnons donc deux mois supplémentaires de promotion et de vente de ce bon. Nous le faisons d’abord pour nous donner plus de temps et de moyens pour réussir une grande et belle Fête de l’Humanité, lieu de convergences des causes communes et de confluence des cultures du monde.

 

La fête reflétera et prolongera tous les bouillonnements de la société et du monde : qu’il s’agisse des salariés de la santé, des maternités comme des EHPAD, des enseignants comme des travailleurs qui défendent l’emploi industriel, de la jeunesse mobilisée pour le climat comme de la majorité de celles et ceux qui agissent ou soutiennent les gilets jaunes pour la justice sociale, fiscale et un renouveau démocratique, ou qui s’engagent pour la préservation des libertés publiques. Toutes et tous y seront les bienvenus. Comme le seront tous les démocrates, tous les républicains alarmés par la montée des extrêmes droites partout dans le monde, particulièrement en Europe, et qui souhaitent organiser la contre-offensive pour battre les idées simplistes, obscurantistes, complotistes et fascisantes du national-populisme, béquille utile du capitalisme financier mondialisé et militarisé.

 

La Fête de l’Humanité est un lieu à nul autre pareil de solidarité internationaliste qui promeut les combats pour le désarmement et la paix. Espace vivant et combatif, on y pensera une politique d’émancipation, dans les conditions de notre temps et en imaginant ses déploiements futurs. Elle sera une nouvelle fois ce lieu vibrant de la création culturelle et musicale, avec ses espaces du livre ou du cinéma, comme avec ses différentes scènes. Nous dévoilons aujourd’hui trois noms d’artistes qui s’y produiront : Marc Lavoine, Shaka Ponk et Eddy de Pretto.

 

Dans quelques semaines, nous rendrons public les noms de tous les chanteurs et musiciens qui feront résonner les airs et musiques du monde au cœur de la Seine-Saint-Denis.

 

Sans attendre, en plaçant le plus grand nombre de bons de soutien, il est possible de préparer le grand rassemblement populaire, festif et combatif de la rentrée de septembre, avec le projet de déconstruire la politique macroniste pour la battre et lui opposer des propositions novatrices dont une majorité pourrait s’emparer pour donner jour à une alternative sociale, démocratique et écologique.

 

S’engager dans le placement et le paiement du bon de soutien est une absolue nécessité au regard de la situation financière et juridique du groupe l’Humanité.

 

Cette situation nous oblige à ne contracter aucune dette, même de court terme, et nous interdit de reporter l’essentiel du paiement des prestations après la tenue de la Fête. Le règlement sans attendre des bons de soutiens placés devient dès lors un enjeu capital.

 

Que la préparation de la Fête 2019, sa popularisation et sa co-construction deviennent l’affaire du plus grand nombre. Telle est notre ambition !

 

SOURCE:

 

Commenter cet article