Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

La pratique d’une activité physique et sportive est un élément important pour un bon équilibre dans la vie.

A Cuba, le système éducatif, et également le système de santé, encouragent et favorisent cette activité pour toutes et tous.

Dès le plus jeune âge les enfants sont encouragés et l’école dispose d’enseignants bien formés pour que ceux-ci puissent pratiquer un sport, selon leur envie et leur capacité. Les horaires des classes sont aménagés pour le permettre.

Les municipalités disposent de nombreux équipements pour la pratique du sport, même si, là encore, le blocus que subit Cuba freine l’aménagement de salles et de stades faute de moyens financiers et de possibilités d’acquisitions pour les équiper.

Les anciens sont encouragés également à une activité physique, les maisons de personnes âgées disposant de personnels dédiés à cette pratique.

Le sport de haut niveau connait aussi un développement important à Cuba.

Lors des compétitions internationales les sportifs cubains sont souvent remarqués par leur haut niveau de préparation et leur compétitivité.

Du 30 juin au 3 juillet se déroulaient les premiers Jeux de la Caraïbe, avec la participation de 29 pays des Caraïbes. Ils étaient organisés par la CANOC ( Caribbean Association of National Olympic Committees, Association Caribéenne des Comités Nationaux Olympiques).

Ces jeux organisés pour la première fois se déroulaient en Guadeloupe, un département français, et ont accueilli 800 athlètes de moins de 23 ans. On ne peut que s’étonner du peu d’échos de cette remarquable rencontre sportive dans nos médias.

La délégation cubaine était très importante avec 58 athlètes, dans six des sept disciplines réunies pour ces jeux : natation, futsal, judo, cyclisme, basket-ball 3X3 et athlétisme.

Après l’inauguration devant des milliers de spectateurs, où Laura Flessel a porté en dernier la conque de lambi, symbole de la flamme dans la région, les sportives et sportifs cubains ont brillé, puisqu’elles et ils terminent premiers au classement final avec 51 médailles dont 21 médailles d’or devant Porto Rico, 27 médailles. Avec notamment pour Cuba 9 d’or en natation et 5 en judo. La Guadeloupe a obtenu 18 médailles.

Ces jeux ont aussi été marqués par un remarquable esprit de fraternité et d’intégration de cette région en notant que Cuba est le seul pays d’Amérique latine à avoir une représentation diplomatique de tous les pays qui étaient présents.

Une belle répétition pour les prochains jeux olympiques de 2024 à Paris, pour lesquels notre association travaille à l’accueil des athlètes cubains dans de nombreuses villes de France, afin d’aider à leur préparation.

Comme chaque semaine, je vous laisse découvrir les nombreux articles de notre site qui relatent notre activité et la réalité cubaine, et je vous en souhaite une bonne lecture.

Michel Humbert
Vice-président de Cuba Coopération France

POURSUIVRE LA LECTURE :

Commenter cet article