Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par eldiablo

Vous lirez, ci-dessous, une lettre ouverte adressée par un militant communiste à la  candidate de la "gauche populaire et anti-libérale" à l'élection présidentielle.

Chère camarade Marie-George,
 
 
 
Je viens de lire ton appel "pour un sursaut à gauche".
 
 
 
Je ne t'apprendrai probablement pas qu'à sa lecture, parmi ce qu'il reste de l'électorat du PCF, il en est qui vont comprendre que pour éviter le danger de droite, il ne leur reste plus qu'à voter PS dès le premier tour. Est-ce l'objectif ?
 
 
 
Comme la majorité de nos concitoyens, tu sais que l'élu de cette présidentielle, quel que soit son sexe, qu'il soit de droite ou de gauche, a déjà fait le choix du capital contre le travail. Malgré l'explosion des profits, malgré les 100 milliards de bénéfice des entreprises du CAC, tous les présidentiables refusent l'augmentation immédiate du SMIC à 1.500 euros ; tous sont sourds à ce peuple qui demande de quoi vivre, se loger, se soigner, travailler, étudier.
 
 
 
Dans ces conditions, qui peut s'étonner que, parmi les électeurs estimant qu'il n'y a plus que par la rue que l'on pourra améliorer l'existence, certains se demandent si, pour les luttes de demain, l'intérêt n'est pas d'élire un président qui leur paraît "faible", Bayrou en l'occurence ? Sans doute n'ont-ils pas remarqué que déjà, au PS, il en est qui s'agitent pour gouverner avec lui.
 
 
 
Dans cette élection dont le résultat est connu d'avance, où, comme pour le Traité constitutionnel européen, les médias ont depuis longtemps choisi à la place des électeurs, alors que l'expérience de nos concitoyens les a conduit à la défiance de la gauche, n'y a-t-il rien de neuf à proposer à celles et ceux qui, le 29 mai 2005, ont su mettre en échec la nouvelle phase de l'Europe du capital, à cette classe ouvrière qui se bat contre la casse boursière de la France, à la jeunesse qui s'est mobilisée contre le CPE et à celle dont la désespérance à mis le feu aux banlieues ? Qu'est-ce qui pourrait changer la donne, sinon une utilisation insurrectionnelle du bulletin de vote ?
 
 
 
Aux électrices et électeurs à qui l'on demande de choisir à quelle sauce ils vont être mangés, ne faut-il pas proposer de crier haut et fort qu'ils refusent d'être mangés ?
 
 
 
Je te prie de croire, chère camarade, à mes sentiments communistes.
 
 
 
Jean-François A.
 
 

Commenter cet article

jACQUES 23/03/2007 08:40

Ceux qui souffrent et qui veulent être entendus, doivent aux législatives voter comme un seul homme bléssé voter pour le candidat communiste. Les communistes qui en ont assez de ne pas être entendus doivent le faire savoir par courrier au siège du parti. Ceux qui sont partis soivent renenir et exiger un congrès extraordinaire et demettre les responsable de la mise en faillite du seul parti qui défend les interets des travailleurs.
Unissons nous et faisons nous entendre. Les choses cangent et la candidate communiste malgré elle doit rendre des comptes

Jacques Heurtault 19/03/2007 16:41

Le raisonnement de Jeremy est parfaitement limpide et clair et juste! Tous ceux qui se reconnaissent dans des idéaux de gauche doivent, comme un seul homme, voter pour Ségo dès le premier tour ....
Pateillement, tyous ceux qui pensent que la droite est susceptible de mieux giouverner la France doivent voter dès le premier tout pour Sarkozy.
Quant à tous ceux qui pensent qu'il faut un président plus consensuel, acceptable par les deux parties opposées, François Bayrou pour le nommer, ils doivent voter pour lui.

Jérémy 19/03/2007 15:52

En ne votant pas Ségolène Royal dès le 1er tour, c'est Sarkozy qui vaincra pour cinq années promises difficiles