Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par diablo

Le personnel de France 3 Iroise, comme les 34 autres rédactions locales en France, est particulièrement inquiet du sort réservé à ses éditions dans le projet de grille pour la rentrée de janvier 2009. Tous les titulaires de France 3 Iroise, journalistes et techniciens, ainsi qu'un CDD, étaient en grève le mercredi 17 décembre contre le sabotage de l'information locale et régionale. 90% de grévistes sur l'ensemble des Rédactions Locales de France 3.

Pour répondre aux exigences de la loi sur la nouvelle télévision publique, qui interdit la publicité sur l'antenne nationale après 20h, la direction de France 3 a décidé de « bourrer » de pub la tranche du 19/20, fer de lance de la chaîne. C'est l'information locale qui en fait les frais en premier lieu. Jugez-en :

- Suppression pure et simple de l'édition de 19h57 Sans aucune concertation, la direction sacrifie l'édition d'Iroise la plus regardée, à 19h57, pour diffuser à la place un tunnel de spots publicitaires. Cette décision va à l'encontre des missions de notre chaîne, réaffirmées dans le nouveau cahier des charges de France Télévisions qui prévoit que France 3 « s'attache à développer l'information régionale et locale et à accroître le nombre d'éditions de proximité » (art. 2). Nous nous étonnons que la chaîne tourne ainsi le dos à ses obligations, au mépris des téléspectateurs attachés à leur région. Dans le Finistère, ils sont 66.000 téléspectateurs en moyenne par jour, à nous regarder à 19h57, contre 46.300 à 18h48. Sur l'ensemble de la France, les différentes éditions locales diffusées à 19h57 rassemblent 3,5 millions de spectateurs, contre 2,8 millions à 18h48.

- Programmation de la première diffusion à 18H38 au lieu de 18H48 Pour permettre de caser un maximum de publicité entre 18h30 et 20h, la diffusion de notre locale sera avancée à 18h38. Ce nouveau changement nuira encore à la fidélisation du public. Il va à l'encontre du constat que l'horaire actuel, déjà trop avancé, ne correspond plus au rythme de vie de nos concitoyens. Il exclut de facto les actifs et nous prive d'un large public.

-Augmentation de la durée de l'édition qui passera à 10 minutes. Ce temps d'antenne supplémentaire serait accueilli favorablement s'il était accompagné des moyens nécessaires pour effectuer un travail de qualité. A moyens « constants », il risque de s'apparenter à du remplissage indigne de nos missions.

A ces changements néfastes il faut ajouter que les locales ne sont toujours pas visibles sur le satellite malgré un taux d'équipement croissant. Quant aux projets liés à internet, ils doivent être menés à « moyens constants » eux aussi.

Dans ce contexte, le personnel de France 3 Iroise ne peut qu'être fortement préoccupé. Tous les éléments sont réunis pour un effondrement des audiences. Quel avenir pour l'information locale, alors que dans le même temps, le modèle de financement imposé à France Télévisions par la loi actuellement en discussion va imposer des économies drastiques ?

Nous demandons instamment à la direction de France 3 de redonner toute leur place aux Locales, à des horaires de forte audience, et d'entendre ainsi ses téléspectateurs qui témoignent quotidiennement de leur attachement à l'information de proximité.

Pour la défense de l'information locale et de nos téléspectateurs, nous vous proposons de faire circuler le plus largement possible ces informations autour de vous. Donnez-nous votre avis, nous le ferons « remonter ».

Le personnel de France 3 Iroise - 29287 Brest Cedex


le personnel de France 3 Iroise organise un rassemblement festif :

DIMANCHE 4 JANVIER 2009
 de 11H57 à 15 heures, au Roc Trédudon
(sur la commune de Plounéour-Ménez)

Toutes les personnes qui se sentent concernées par la diversité d'expression, l'information locale et le service public sont invitées à se joindre à cette action.

 

 

 

Commenter cet article

T
gaza chui avec vous meme par esprit et ma priere النصر لكم انشاء الله و سحقا للحكمات الفاسدة
Répondre