Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par DIABLO


Colloque de l’Arc Républicain de Progrès le 10 octobre 2009 à Paris

de 10h00 à 12h30 et de 14 h à 18 heures

Salle de l’AGECA, 177, rue de Charonne à Paris 11ème (M° Alexandre Dumas)

Pour ouvrir une perspective politique moderne, ne serait-il pas pertinent de s’inspirer de l’exemple du rassemblement de la Résistance et de réactualiser le Programme du CNR ?

Ce colloque abordera notamment la question de la modernité de la France républicaine, de la nation, dont l’existence est méthodiquement mise en cause par la bourgeoisie financière mondialisée et tend, de nos jours à se confondre avec le peuple « qui devient lui même la nation." Cette réflexion se fera en opposition aux thèses des inconditionnels du dogme de l’Europe supranationale incontournable, qui estiment à travers leurs illusions, qu’elle permettrait d’ouvrir un chemin lumineux vers des lendemains qui chantent.

Les thèmes principaux se situeront donc autour de la République et du patriotisme lié à la solidarité internationale de combat des peuples et des nations pour la Liberté et leurs souverainetés. Il sera question de la démocratie, de la citoyenneté, de la souveraineté populaire, de l’indépendance nationale et de la liberté ainsi que du progrès social - que ces conquêtes populaires aujourd’hui bradées - conditionnent. Il sera aussi question de la lutte contre tous les impérialismes, contre leur nouvel ordre mondial dont la dictature progresse, de la paix mondiale menacée elle aussi par l’Union Européenne vassalisée entraînée par ses suzerains, les dirigeants états-uniens.

Nous aborderons enfin une question que beaucoup entendent ignorer : quelle alliance populaire construire qui soit capable d’ouvrir une perspective crédible, conforme aux réalités, économiques, sociales et politiques actuelles ? Face au pouvoir sarkosyste et à la convergence européiste des UMPS, Bayrou, Cohn Bendit, que faire ? Rassembler à droite ou « à gauche » en ignorant la nation, ainsi que cela nous est proposé ?

Ou bien, en s’inspirant de la Résistance et autour du programme actualisé du CNR, bâtir l’union du peuple de France pour la République, la souveraineté populaire, l’indépendance nationale, le progrès social, les libertés démocratiques ?

Organisateurs : ARP (Comité Valmy, Pôle de Renaissance Communiste en France, Résistance et Renouveau Gaulliste, Rassemblement des Citoyens pour la République, Collectif des Gaullistes de Gauche. )

Participeront : Gilles Bachelier ( Gaulliste de Gauche ) Claude Beaulieu (Comité Valmy) André Bellon (Comité Valmy, ancien Député et président de la commission des Affaires étrangères)Geneviève Blache (Renouveau Gaulliste) François Bunner (R.C.R) Alain Corvez (R. Gaulliste) Alexandre Dorna (Universitaire, Comité Valmy) Georges Gastaud (PRCF) Claude Gaucherand (Républicain) Maxime Gremetz (Député communiste) Denis Griesmar (Gaulliste CV) J.Groleau (républicain) Léon Landini (Ancien résistant, président du PRCF) Jean Lévy (syndicaliste CGT) Pierre Lévy ( BRN) Roger Silvain, militant syndical métallurgiste etc…



Commenter cet article