Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par eldiablo

Un congrès extraordinaire
Une candidature PCF aux présidentielles

 
Paris, le 15 décembre 2006

La réunion nationale des collectifs, les 9 et 10 décembre 2006, a porté une lumière crue sur la réalité du « rassemblement antilibéral » : les invectives entendues à la réunion de Saint Denis sont honteuses, insultantes pour les communistes.

Qui avait à l’esprit les dizaines de milliers d’adhérents du Parti communiste français qui se sont prononcés ? Quelque puisse être le bien fondé éventuel de leurs arguments, les adversaires de la secrétaire nationale du PCF se sont totalement disqualifiés.

La stratégie de la direction du PCF est en échec. Elle nous a mené à l’impasse. L’heure est grave, le PCF doit regagner son indépendance. Ses militants ont besoin de retrouver une motivation forte et des repères précis. Nous sommes à six mois des présidentielles et des législatives. Il y a urgence.

Il faut mettre sans tarder le PCF en ordre de bataille pour défendre son programme, ses idéaux, ses convictions anticapitalistes et anti impérialistes. Pour battre la droite, marginaliser le Front national, mobiliser les milieux populaires, le peuple et la gauche ont besoin d’un PCF présent aux élections et combatif. Les dizaines de milliers de femmes et d’hommes qui ont fait le choix, souvent difficile, d’être membre du PCF n’attendent qu’un signe pour entrer en campagne.

Nous proposons d’organiser un congrès extraordinaire, comme le prévoient les statuts. Décidons d’une nouvelle orientation !
Présentons la candidature du PCF à l’élection présidentielle, des candidats du PCF aux législatives !

Ainsi sera-t-il possible de redonner du souffle et de l’espoir en scellant l’unité des communistes autour de leurs candidats. Montrons-leur tous ensemble que le PCF n’est pas mort !


André Gerin (69), Jean-Claude Danglot (62), Henri Martin (93), Freddy Huck (93), Frédéric Bernabé (70), Olivier del Rizzo (70), Jean-Pierre Meyer (83), Marie-Christine Burricand (69), Jacques Lesbas (33), Jean-Louis Rolland (17), Guillaume Degans (32), Jean Miaille (59), Léandre Curzi (75).

Commenter cet article

Zouzou 26/12/2006 18:50

A Paul de St Aubin:
"Ne m'appelez pas camarade"
Comme dirait Anna Prucnal

SAINT-AUBIN Paul 17/12/2006 21:00

                 Chers camarades,
 
 
En guise de début de "cure des désintoxication" je suggère à certains "nostalgiques" la lecture de l'ouvrage de LEVY RAYMOND:
 
"SCHARTZENMUTZ, OU L'ESPRIT DE PARTI",
paru chez Albin Michel.
Nostalgiques à vos lunettes !
Bonne lecture et courage !
                        Léon la Barbichette
               

 

 
 




Auteur : LEVY RAYMONDLivre : SCHARTZENMUTZ, OU L'ESPRIT DE PARTIEdité par Albin michel - Paru le 26/11/1999