Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

fsc

Les travailleurs vivent une situation dont il semble difficile de sortir.


Depuis de longues années, des reculs sévères leur sont imposés par les gouvernements et les institutions internationales qui, au service des grands capitalistes et au nom d’une crise et d’une dette dont ils sont responsables, attaquent tous les acquis et les droits populaires.


Salaires, services publics, santé, emploi, droits démocratiques… sur notre continent, l’UE au service des monopoles a imposé une régression sans précédent à l’Europe du Sud.


En France, le gouvernement Hollande, après Sarkozy, ne déroge pas à l’euro-austérité et poursuit la destruction méthodique de tout ce qui a fait le « modèle français » construit par les luttes et les victoires ouvrières de 1936, 1945 ou 1968. Aujourd’hui, la Sécu et le Code du travail sont directement visés tandis que les salaires réels continuent de baisser, que le chômage et la précarité sont à un niveau historique…


Dans le même temps, le gouvernement participe activement aux opérations impérialistes et multiplie les interventions militaires tandis que l’extrême-droite se tient en embuscade dans une ambiance d’intox médiatique permanente et de mépris pour le peuple, de l’affaire des « sans-dents » aux attaques contre les chômeurs par le banquier Macron.


Face à cette situation, on constate que les organisations syndicales nationales n’organisent guère une bataille des idées à la hauteur des enjeux. Cela supposerait de rompre avec la pratique des 20 dernières années autour de la Confédération Européenne des Syndicats  et du syndicalisme rassemblé avec une CFDT plus jaune que jamais. C’est au contraire en rassemblant à partir de la base et des revendications réelles des travailleurs que pourra se construire le mouvement social de grande ampleur indispensable pour inverser le rapport de forces.


C’est pour contribuer à ce combat et à faire vivre l’héritage de la grande CGT de classe et de masse que le FSC a été créé il y a 4 ans par des militants CGT et FSU, faisant sienne cette citation d’Henri Krasucki : « Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. La lutte de classes, au contraire, est la base de l'unité, son motif le plus puissant. C'est pour la mener avec succès en rassemblant l'ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n'est pas une invention, c'est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu'elle cesse : renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l'exploitation et à l'écrasement. »


Pour mener cette bataille, le FSC ne dispose d'aucun financement officiel ou occulte et ne compte que sur ses propres forces, celles de ses adhérents et sympathisants. Nous lançons donc une campagne de renforcement militant et financier avec l’ouverture d’une campagne d’adhésions et d’une souscription nationale.


Pour la défense de nos acquis sociaux, pour une société de progrès, pour la construction d’un mouvement social d’ampleur, soutenez le syndicalisme de classe, soutenez le FSC, renforcez ses rangs et prenez toute votre place dans ses actions !


Pour adhérer ou adresser un don au Front Syndical de Classe


Chèque (à l'ordre de "Front Syndical de Classe") à envoyer au trésorier : Jacky OMER/FSC 11 rue de Tivoli 13005 MARSEILLE


- Adhésion individuelle : 30 euros par an (10 pour les bas revenus) 


- Adhésion de syndicats et d'organisations de base : contacter le trésorier ou nous écrire à frontsyndical.classe@laposte.net

 

Commenter cet article