Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

carte-syrie

Dans son édition du lundi 27 mai 2013, le journal Le Monde rapporte que les forces de Bachar al Assad font usage d’armes chimiques dans la région de la capitale syrienne de Damas.

 

Face à l’avancée décisive des troupes syriennes dans le bastion rebelle de la région de Qousseir, le rapport de force syrien semble tourner à l’avantage du régime de Bachar Al-Assad. Dans une stratégie jusqu’au-boutiste de déstabilisation de la Syrie, les forces otaniennes semblent vouloir tirer leurs dernières cartouches médiatiques afin de diaboliser le régime et inverser la tendance pour justifier une intervention « humanitaire ».

 

 

Rappelons que début mai 2013, Carla Del Ponte, membre de la Commission d’enquête internationale de l’ONU sur les violations des droits de l’homme en Syrie, avait déclaré que l’usage d’armes chimiques devait être imputé aux rebelles syriens.

 

 

Une déclaration aussitôt suivi d’un désaveu de ses pairs aux Nations Unies.

 

 

Le journal Le Monde adopterait-il la position du « deux poids deux mesures », en ne donnant pas le même battage médiatique entre ces deux positions ?

 

 

Le journal Le Monde est-il mieux placer pour établir les responsabilités dans ces événements qu’une grande magistrate internationale, mandatée pour réaliser de telles investigations ?

 

 

Encore une fois la mouvance otanienne fait fi du respect du droit international et s’enfonce jour après jour dans des affirmations hasardeuses pour justifier une intervention sur le territoire syrien.

 

 

En attendant, Moscou fait preuve d’une diplomatie intelligente et sortira probablement comme le grand gagnant de ce bras de fer international, en soutenant avec force le respect de la souveraineté syrienne.

 

Source : Cercle des Volontaires

Commenter cet article