Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

mali-carte1.jpg

Lors d'une brève allocution à l'Elysée le chef de l'Etat François Hollande a confirmé : « J'ai, au nom de la France, répondu à la demande d'aide du président du Mali, appuyé par les pays africains de l'Ouest ... Il y va de l'existence même de cet Etat ami ».


Il est dans la continuité de la politique de Sarkozy qui avait déclaré la guerre à la Lybie avec les mêmes prétextes « d’aide aux victimes » d’une population massacrée par un tyran… La propagande va bon train pour faire admettre la guerre. Le général Vincent Desportes, ancien chef de l’école de guerre a d’ailleurs déclaré que cette intervention est la suite logique de l’intervention en Lybie en 2011 : « il ne s’agit en fait que de la 2ème bataille de la guerre en Lybie » dit-il.


Dans notre article du 18 décembre consacré au Mali « Que se passe-t-il au Mali » nous montrions que ce pays est asphyxié par les grands capitalistes et le FMI et que le gouvernement français se préparait à intervenir. L’Afrique et particulièrement cette région sont source extraordinaire de profits. C’est dans cette zone Nord du Mali et aussi au Niger pays voisin qu’on trouve les grands fournisseurs d’uranium pour le groupe capitaliste français AREVA. Ils ne sont pas les seuls, le petit émirat qatari a des prétentions sur l'or noir du Sahel. Une concurrence féroce se fait autour du pétrole sahélien. Dans un article du journal Jeune Afrique : on peut lire « Nord-Mali : le Qatar accusé de financer les groupes islamistes de l'Azawad ».


Hollande et les siens sont allés défendre les intérêts de ces groupes et bien d’autres. C’est ce qui explique le large consensus politique sur cette intervention. Copé, Fillon, Borloo, Marine Le Pen ont apporté leur soutien à l‘opération. Fillon estime que « la lutte contre le terrorisme exige l’unité de la nation », tandis que Borloo salue « l’esprit de responsabilité » de Hollande et de Ayrault.


Mais l’armée française est également intervenue pour sauver le pouvoir récemment mis en place au Mali. Cette semaine des milliers de Maliens ont manifesté à Bamako contre le Président par intérim, les universités sont en grève… Les élèves dans les rues manifestent… Les militaires sont envoyés à Bamako pour instaurer l’état d’urgence.


Les impérialistes français, Américain et anglais, ont l’objectif commun de préserver leur domination dans de nombreux pays d’Afrique où ils sont implantés mais en même temps ils sont concurrents, comme ils sont concurrents avec la Chine qui est de plus en plus présente en Afrique.


Combien cette guerre fera de morts, de destructions ? Les raids aériens ont commencé les destructions. Pas de chiffres officiels. Hier des centaines de civils fuyaient Levé pour se réfugier en Mauritanie. Des habitants font état de scènes de panique.


La guerre risque de durer longtemps. « L’opération durera autant de temps qu’il faut » a déclaré le Ministre de la défense. Le gouvernement a trouvé sans délai les milliards que nécessite le déclenchement de cette guerre.

 

« Communistes » condamne cette nouvelle guerre impérialiste dont le peuple Malien est la victime.


Source: site Communistes

Commenter cet article