Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Ils se sont partagé en 2010 une enveloppe de 98,3 millions d’euros. + 24% sur 2009 : ça ne va pas mal pour tout le monde en France.

« Les Echos » publie le palmarès des salaires des patrons du CAC40 pour 2010.

Il s’agit uniquement du salaire. Ces chiffres ne prennent pas en compte les stock-options, les dividendes, ni les actions gratuites qui s’ajoutent chaque année à ces revenus.

Dans le trio de tête, Michel ROLLIER dirigeant de MICHELIN avec 4,5 millions d’euros,  + 505%

suivi de Frank RIBOUD PDG de DANONE  avec 4,4 millions d’euros   et Bernard ARNAULT de LVMH avec 3,9 millions d’euros,

suivis de :

-J.P. AGON, de L’OREAL avec 3,7 millions

-PH. VARIN, de PSA avec 3,2 millions

-CH. VIEHBACHER, de SANOFI AVENTIS avec 3,6 millions

-CH  MARGERIE,  de TOTAL avec 3 millions

-J.B. LEVY, de VIVENDI  avec 2,8 millions

-G. PELISSON et D. HENNEQUIN, de ACCOR avec 2,5 millions

-B. POTTIER, d’AIR LIQUIDE avec 2,6 millions

-BEN VERWAAYEN, d’ACATEL LUCENT avec 2,2 millions

-P. KRON d’ALSTOM  avec 2,1 millions

-LAKSHMI MIRRAL, d’ARCELOR MITTAL avec 1,6 millions

-B. PROT, de BNP PARIBAS avec 2,6 millions

-H. DE CASTRIES, d’AXA avec 2,9 millions

-M. BOUYGUES de BOUYGUES avec 2,3 millions

-P. HERMELIN, de CAPGEMINI avec 2,1 millions

-L. OLDFSSON, de CARREFOUR avec 2,4 millions

-J.P. CHIFFLET,  du CREDIT AGRICOLE avec 1,6 millions

-L. GALLOIS, de EADS avec 2,6 millions

-H. PROGLIO, d’EDF  avec 1,6 million

-H. SAGNIERES, d’ESSILOR avec 1,7 million

-S. RICHARD, de FRANCE TELECOM avec 2,7 millions

-B. LAFFONT, de LAFARGE avec 1,7 million

-L. MIGNON, de NAXITIS avec 2 millions

-P. PRINGUET,  de PERNOD RICARD avec 2,2 millions

-F.H. PINAULT, de PPR avec 2,6 millions

-M. LEVY, de PUBLICIS avec 3,6 millions

-CARLOS GHOSN, de RENAULT avec 1,2 millions

-P.A. DE CHALENDAR, de SAINT GOBAIN avec 2,4 millions

-J.P. TRICOIRE, de SCHNEIDER ELECTRIC avec 2,3 millions

-F. DUDEA, de la SOCIETE GENERALE avec 2,3 millions

-C. BOZOTTI de STMICRO avec 903.000

-J.L. CHAUSSAGE,  de SUEZ ENVIRON. Avec 1,5 million

-T. PILENKO, de TECHNIP avec 2,1 millions

-PH. CROUZET  de VALLOUREC avec 1,4 million

-A. FREROT, de VEOLIA ENVIRON.  Avec 1,5 million

-X. VUILLARD, de VINCI avec 2,2 millions

«n 2011 la modération salariale est de mise » « Les Echos » 

En 2010 les salaires ont augmenté en moyenne de 1,8%.

Pour 2011, les prévisions tournent à moins de 2%.

De nombreuses luttes ont lieu pour les salaires dans les entreprises, obligeant les patrons de ces entreprises à revoir leurs prévisions. Des augmentations de 2, 3% sont arrachées …mais on est encore loin du compte.

Les « Echos » (toujours lui) écrit : « faut-il au nom de la montée des prix de l’énergie et du logement lâcher du lest sur les feuilles de paye ?... La détérioration avérée de la compétitivité de l’industrie française depuis dix ans, amputée notamment par ses coûts salariaux, ne milite pas en faveur d’un excès de générosité » ! 

Le capitalisme sait reconnaître les siens, il ne lésine pas avec ses bons et loyaux serviteurs.

Pour les salariés ils n’ont rien à attendre des capitalistes. Ce sont eux qui créent les richesses que les capitalistes et leurs complices s’accaparent. C’est par leur lutte, uniquement par leur lutte qu’ils contraignent le patronat à céder sur leurs revendications.

 

Source : « site communistes »

Commenter cet article