Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Comité du bassin Creillois

pour l’unité pour la Non ratification du TSCG

(traité sur la stabilité, la coopération, la gouvernance)

---------------

Le comité pour l’unité pour la non ratification du TSCG, ce sont des militants ouvriers, des élus de toutes tendances, réunis le 27 Juin 2012 à Thiverny. Ils ont décidé de se rassembler pour combattre ensemble pour empêcher la ratification du TSCG : Aurigny François, retraité, POI ; Blanchard Alain, conseiller général PCF canton de Montataire ; Bourges Patrick, POI ; Brice Richard, enseignant, POI ; Cesbron Paul, médecin ; Dion Jean -Luc, maire de Thiverny ; El Farissi Amar, militant Parti de Gauche ; Hénaux Nicole ; Ignatieff Boris, retraité ; Lebreton Alain,  conseiller municipal POI, Montataire; Parent Laurent, maire adjoint PCF, Saint Maximin ; Vollereau Martine, maire-adjoint à Thiverny… Ces militants ont décidé de se réunir sur la base de l’appel local ci-dessous pour la non ratification du TSCG :


Alerte ! 3 juillet 2012: J-M Ayrault a indiqué qu’il soumettrait à l’Assemblée nationale le « pacte budgétaire ». Il a confirmé la déclaration du président de la République qui a annoncé le 29 juin, que le TSCG serait soumis à ratification en France.  Le Monde du 5 juillet, publie des informations selon lesquelles F. Hollande et le gouvernement veulent aller vite et soumettre l’ensemble des mesures du sommet européen incluant donc le TSCG au vote de l’Assemblée avant la fin de la session parlementaire. Il y urgence : toutes les forces se réclamant des intérêts des travailleurs et de la démocratie doivent s’unir, au-delà des points de vue différents, pour barrer la route à ce traité.


Nous sommes syndicalistes, militants ouvriers, élus, issus de diverses tendances du monde du travail, du mouvement ouvrier.  Tous les jours, dans nos secteurs professionnels, dans nos localités, nous sommes confrontés aux conséquences de l’application des plans de rigueur imposés par l'Union Européenne pour réduire les déficits publics, rembourser la dette… Cette politique de rigueur, d’austérité, de destruction des conquêtes sociales, les travailleurs n’en peuvent plus : ils veulent stopper cette logique destructrice.

Mais, pour l’Union Européenne, pour la Troïka (BCE, FMI , Commission européenne) il faut aller beaucoup plus loin, aller jusqu’au bout de la baisse du coût du travail, de la liquidation des conquêtes sociales, du démantèlement des services publics et de l’école. Ces exigences se concentrent dans le nouveau traité européen ou TSCG signé le 2 mars dernier par 25 chefs d’État. Ce traité fixe entre autres orientations l’inscription dans la constitution de la réduction des déficits publics, la réduction de 5% chaque année de la dette publique, ce qui représente 80 milliards d’économies à réaliser en France dès 2013, c’est à dire 1,5 fois le budget de l’Éducation Nationale. Ce traité, signé par 25 chefs d’état, ne peut plus être modifié.

Deux logiques s’affrontent : d’un côté, la volonté de l’immense majorité : « il faut que cela s’arrête, il faut stopper cette logique destructrice » ; de l’autre, l’exigence de l’Union Européenne d’aller jusqu’au bout. Ces deux logiques sont incompatibles.

Les travailleurs veulent vivre, ils ne veulent pas subir le même sort que les travailleurs grecs ou espagnols : le nouveau traité européen ne doit pas être ratifié !

L’unité doit se réaliser pour la non ratification du TSCG.

C’est pourquoi, nous avons décidé de nous unir sans attendre, au-delà de nos parcours et de nos appartenances diverses, pour combattre ensemble pour la non ratification du nouveau traité européen, TSCG, et dans cet objectif, nous appelons militants, travailleurs de toutes tendances à s’engager avec nous dans cette campagne, dans la préparation d’une manifestation nationale à Paris pour dire ensemble :

« Non à la règle d’or ! Non à la ratification du nouveau traité européen ! ».


Premiers signataires :

Abba-Sidick Habib, maire-adjoint à Creil ; Aurigny François, retraité, POI ; Belhouachi Zinnedine, conseiller municipal, PCF; Benoist Benjamin, conseiller municipal, PCF, Montataire;  Béridel Christian, ;Blanchard Alain, conseiller général PCF canton de Montataire ; Bordez Julie,  conseillère municipale Montataire; Boyer Patrick , conseiller municipal PS Montataire; Bourges Patrick, POI ; Brice Richard, enseignant, POI ; Brolh Lazare, conseiller municipal Montataire; Burato Colette, élue PS Montataire; Capelle Dominique, formateur et syndicaliste ; Capet Joël, élu municipal Montataire; Carpentier Bruno, élu municipal PCF Montataire; Carpentier Eric formateur et syndicaliste ; Cesbron Paul, médecin ; Claux Viviane, retraitée ; Cormontagne Jean-Louis, syndicaliste ;  Couallier Claude, élu municipal PCF Montataire; Deleye Gérard, cheminot syndicaliste ; Delplace Ingrid, enseignante syndicaliste, Denis Eric, conseiller municipal PS Chantilly; Dion Jean -Luc, maire de Thiverny; El Farissi Amar, militant Parti de Gauche; Feuillette Christian, retraité ; Friadt Guy, syndicaliste enseignant; Grimaldi Claire, enseignante, militante laïque ; Gfeller Cécile, syndicaliste; Godard Stéphane, conseiller municipal PS Montataire; Gruny Annie, conseillère municipale PCF Montataire; Guglielmi Dolorès, enseignante, Hénaux Nicolke ;Hénoc Maria, syndicaliste ; Houpin Christian, syndicaliste ; Ignatief Boris ;Jacquin Catherine, enseignante; Lame Patrick, syndicaliste, cheminot ; Laignel Serge, syndicaliste ;Le Meliner Dominique, professeur des écoles ; Lebreton Alain,  conseiller municipal POI, Montataire; Lecoq Nadine, militante  POI ; Legrand Jean-Paul, maire-adjoint à Creil ; Mathé Hélène, militante syndicaliste, POI ; Macudzinski Serge, maire de Saint Maximin;  Michalon Guy, conseiller municipal PS Saint Leu d’Esserent ; Parent Lauren,t, maire adjoint pcf, Saint Maximin ; Quet François, syndicaliste ; Razack Azide conseiller municipal PS Montataire ; Ratinaud Philippe, citoyen; Romagny Matthieu, syndicaliste ; Schapira Barbara, enseignante-chercheuse ; Stalin Claude, conseiller municipal PS Montataire ; Tollet Marie-Claire, travailleur social. ; Vollereau Martine, maire-adjoint à Thiverny

Signez la pétition ICI

Commenter cet article