Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

glieres-2012.jpg

capture d’écran « France 3 »

 

Comme chaque année depuis la venue de Sarkozy entre les deux tours de la présidentielle 2007, l'association Citoyens Résistants d'Hier et d'Aujourd'hui (CRHA) organisait son rassemblement ce samedi à Thorens-Glières et dimanche sur le plateau des Glières avec des intervenants sélectionnés par la direction de CRHA.


Cette année, le rassemblement a été retardé en raison de l'élection présidentielle et le choix d'un weekend de trois jours, s'il est judicieux pour ceux qui viennent de loin, est contrasté quant au nombre de participants...

Beaucoup, sans doute, pense qu'ils ont fait l'essentiel en virant « le gesticulateur précoce » qui a fait tant de mal aux plus déshérités (mais pas seulement) pendant les cinq ans d'un règne sans partage au service des riches. Il faut rappeler que Sarkozy en venant aux Glières ne servait pas la Résistance, il se servait de la Résistance ! Est-il nécessaire de vous remémorer le triste spectacle dès sa prise de fonction avec la lettre de Guy Môquet, ce jeune communiste dont l'idéal était tout le contraire du « bling-bling » éhonté dont nous avons été les témoins durant ce quinquennat de régressions sociales ?


Certes Sarkozy n'est plus là, mais il faut tout de même rappeler que Hollande est le deuxième fer au feu du Capital et le peuple va vite le découvrir.


Alors, cet après-midi nous avons assisté à des débats (je pencherais plus sur des monologues de gens qualifiés dans leur travail) et c'était le cas avec Gérard Filoche, inspecteur du travail, membre du parti socialiste qui nous a fait une démonstration époustouflante sur le droit du travail... quand il est lancé, personne ne peut l'arrêter ! Mais il y a un hic à son discours bien rôdé :

- Faire du social dans la France actuelle, engluée dans cette Union Européenne, relève du lavage de cerveau ! Je rappelle ce que j'ai dit récemment : « vous enfermez 27 prédateurs (27 gouvernements pro capitalistes) dans une cage avec des millions de proies (nous les peuples) ! Soit vous cassez la cage pour vous échapper, soit vous tuez les prédateurs avant d'être dévorés ! »

- Rendre un hommage appuyé aux syndicalistes qui se battent, « comment pourrions-nous ne pas être d'accord ! » mais pour Filoche, il englobe indifféremment tous les syndicalistes ! Même ceux qui appartiennent à cette maudite Confédération Européenne des Syndicats, C.E.S. qui est financée par l'Union Européenne, c'est-à-dire par les patrons Européens, pour faire capoter les grèves et l'exemple le plus flagrant est le projet de retraite à 62 ans de « Sarko-Medef » (62 ans souhaités par Martine Aubry la patronne du PS) ! Huit énormes manifestations qui ont mis 8 millions de salariés dans les rues tout ça pour s'entendre dire par « Fachozy » : « quand il y a une grève aujourd'hui, plus personne ne s'en aperçoit ! »" Et pourquoi cette loi n'a pas été repoussée par le peuple pourtant nombreux dans la rue ? Parce que les directions des organisations syndicales telles la CGT, la CFDT, FO, appartenant à la C.E.S. ont contrôlé leur base sur son injonction et n'ont pas appelé à une grève illimitée pourtant indispensable pour faire céder gouvernement et patronat.

 

- Faut-il rappeler à Gérard Filoche que c'est le PS sous l'ère Mauroy, avec Anicet le Pors, ministre PCF de la Fonction publique qui, en 1982, ont désindexé le point 100 qui fixe les traitements dans la fonction publique par rapport à l'indice des prix à la consommation de l'INSEE... 30 ans plus tard, les fonctionnaires ont perdu 22% en niveau (pour un fonctionnaire qui touche 10 000 Francs, chaque mois il lui manque 2 200 Francs, en euro faites le calcul vous-même, moi j'ai dit non à Maastricht et à cette monnaie qui plombe le monde du travail)

- Est-il besoin également de rappeler que c'est le PS (Jospin) qui en 2002 a fait comme « cadeau d'adieu » aux salariés de la fonction publique, la LOLF, loi précurseur de la RGPP de Sarkozy, entraînant dans cette folie réformatrice la mise à sac d'un acquis du programme du CNR : Le statut général des fonctionnaires que l'on doit à Maurice Thorez ?

col-glieres.JPGphoto d'archives


Bernard Friot, sociologue et économiste de renom, auteur, entre autre, de "l'enjeu des retraites" nous a fait une excellente dissertation en revenant sur ses thèmes favoris, le salaire, croissance du PIB, temps travail et valeur travail, décolonisation des esprits, et bien évidemment sur la retraite en rappelant l'injustice faite aux femmes qui ont des retraites ponctionnées de 47% quand les hommes c'est 25% sans compter qu'elles touchent le taux plein à 65 voire 67 ans ! "Dépendre de leurs maris (si elles en ont un) il y a mieux comme progrès social !" (vidéo sera mise en ligne)


Á 16h30, nous avons assisté à trois tables rondes, la première s'intitulant : Visions d'avant et d'après avec parmi les quatre intervenants une remarquable intervention de Michel Etievent, écrivain, historien, journaliste auteur, entre autre, de livres sur Ambroise Croizat et Marcel Paul.

La deuxième s'intitulant : Eco et social (bis) avec outre les interventions de Gérard Filoche et Bernard Friot, celle d'un salarié de FRALIB (vidéos seront mises en ligne).

La troisième s'intitulant : Environnement et Social avec les intervenants suivants : Paul Ariès (journaliste) Jacques Cambon (ingénieur Hydrologue, gaz de schiste), et des paysans du Larzac.

Dans la soirée, Mermet organisait son Repaire pour l'émission « Là-bas, si j'y suis » en ce qui me concerne, je n'y étais pas et je n'y serai pas dimanche !


Le ressenti personnel de cette version 2012 me laisse un goût bizarre ! Encore une fois, j'ai le sentiment que le peuple, en virant Sarkozy et son Union des Mauvais Perdants, croit avoir fait l'essentiel alors que sans luttes pour imposer l'application réelle des 35 heures partout, pour imposer le retour à la retraite à 60 ans pour tous, pour imposer le SMIC à 1600 euros nets, pour imposer un écart de salaire cohérent, pour imposer la suppression de la RGPP afin d'embaucher dans les trois fonctions publiques et je pense en particulier à l'hospitalière, et bien évidemment à l'Éducation Nationale, pour imposer que l'on ne touche pas à la Sécurité Sociale et que l'on revienne sur le déremboursement de médicaments indispensables aux malades, pour imposer la taxation des riches qui ont truandé le fisc et qui ont bénéficié des largesses de Sarkozy avec son bouclier fiscal, et la liste des luttes n'est pas exhaustive, rien ne sera octroyé !

Ce n'est donc pas ce que j'ai ressenti aux Glières ce samedi et, si j'osais, j'ai peur d'un noyautage de CHRA par le couple PS-CFDT qui découvre une nouvelle chambre d'enregistrements de la politique social-démocrate alors que les habitués depuis cinq ans veulent que le programme du Conseil National de la Résistance et ses acquis ne tombent pas aux oubliettes du siècle dernier. Ce serait faire injure aux anciens combattants !


Jacques Magnin,

samedi 26 mai 2012

source : le blog de Jacques Magnin

Commenter cet article

cotty 29/05/2012 12:20


Merci Jacques Magnin pour ce compte rendu, réaliste et qui a le mérite de situer les vrais problèmes incontournables.L'écrivain Michel Etievent est un homme qui avec humanisme et le plus
profond respect a  cité  l'exemple de ministres:Marcel Paul et Ambroise Croizat communistes issus de la classe ouvrière et qui avaient le souci constant de tenir compte de l'avis
des travailleur de la base!Votre ressenti je le partage! "la vie en rose" était une chanson extraordinaire d'Edith Piaf était une grande chanson d'Amour. Eh bien oui ces hommes et ces femmes qui
ont donné-es leurs vies pour notre pays sont l'honneur et la conscience de celles et ceux qui selon François Mauriac "sont resté-es fidèles à la patrie profanée"Salutations citoyennes.

caroleone 29/05/2012 10:22


Bonjour Diablo,


 


Je trouve que ce compte-rendu est très pessimiste....le pessimisme est de mise ces derniers jours chez les militants  !!


J'attendrais donc d'avoir la version du comité pour le CNR avant de me prononcer, je ne crois pas pour ma part qu'il faille se décourager et désespérer de ce nouveau pouvoir en place. Laissons-le
faire ses preuves, soyons vigilants, et surtout gardons bien à l'esprit que rien n'est fait : nous n'avons fait que virer le nain , ce qui est déjà un exploit.


Dans quel état serions-nous ce jour s'il avait été réélu ?


Je n'ose l'imaginer !


 


Amitiés diablo


 


caroleone

DIABLO 29/05/2012 10:47



Bonjour Caro,


A dire vrai, j'ai un peu le même point de vue que toi (est-ce un hasard?). Ceci dit, ce participant exprime quelques vérités "historiques" (désindexation des
salaires par le PS ...). Au delà, faut-il "désespérer Billancourt" comme on disait à une époque? Je ne le crois pas.  


Il reste que fidèle à la tradition d'EL DIABLO je publie des points de vue divers. Si d'autres témoignages sur cette initiative (que je trouve judicieuse) me
parviennent je les publierai sans problème.


Amitiés sincères de Diablo