Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Après une manifestation de 50 000 enseignants à Lisbonne le samedi 15 juin, le lundi 17 juin 2013 la grève des enseignants a été un succès, avec 90% de participants selon les syndicats. Les examens prévus ce jour là se sont tenus en partie, certains sont reportés au 2 juillet. Le ministre de l’Education avait accusé les grévistes de prendre les élèves en otages.

 

 

La Cour constitutionnelle avait rejeté en avril plusieurs mesures du plan de la Troïka (UE, BCE, FMI). Le gouvernement avait immédiatement annoncé de nouvelles coupes et renforcé l’austérité budgétaire pour compenser et répondre aux exigences de la Troïka: allongement du temps de travail et réduction de 30 000 postes de fonctionnaires. Ces plans d’austérité ont provoqué une sévère récession et une hausse massive du chômage (18% et 40% pour les jeunes) et ont entrainé une montée des tensions sociales. Au lieu d’avoir réduit les déficits ces plans les ont aggravé car les recettes de l’Etat ont chuté avec l’économie. Le déficit prévu est de 5,5% en 2013, loin du retour au 3% exigé par l’UE .

 

La CGTP a appelé à une grève générale le 27 Juin 2013, l’UGT le 2 juin s’y est associé. L’UGT avait signé la réforme du code du travail refusée par la CGTP et l’unité entre les deux Confédérations pour un tel appel ne s’était pas réalisé depuis novembre 2011. « Nous disons non à la dictature de la Troïka. C’est ce contre quoi nous nous révoltons » a dit Carlos Silva leader de l’UGT.


Source POI

Commenter cet article