Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

pcfrussieLu sur Histoire et Société


L’Ukraine continue de s’enfoncer dans une guerre fratricide et meurtrière. L’opération punitive contre la population de Novorossia est entrée dans une nouvelle phase. La junte de Kiev agit en parfait accord avec ses protecteurs occidentaux. Des jardins d’enfants, des écoles, des infrastructures sont frappés par des tirs à l’arme lourde. Des hélicoptères de combat et des avions d’attaque au sol tirent sur les habitants des villes paisibles, ce qui enfreint toutes les règles de la guerre.


La spirale de la violence se déroule avec une nouvelle force. Le 26 mai 2014 à Donetsk, les forces irrégulières de l’Ukraine ont pilonné un camion circulant avec un drapeau des services de secours qui évacuait les blessés du champ de bataille à proximité de l’aéroport. D’après les medias, le véhicule transportant les gens a été attaqué à bout portant au lance-grenade. Et les blessés encore vivants ont été achevés par les activistes de « Pravy Sektor ». Aucun des passagers n’a survécu. Ce crime abominable des Bandéristes est une injure criante à la Convention de Genève qui interdit de faire usage des armes contre les blessés, de tirer sur les hôpitaux, des trains sanitaires et les colonnes de camions transportant des blessés.

 

On ne peut qu’être frappé encore une fois de l’hypocrisie des USA et de ses satellites européens qui n’ont aucunement réagi à ce crime odieux de leurs hommes de paille. De plus, il existe un certain nombre de preuves que dans cette expédition punitive en Ukraine sont directement impliqués des mercenaires de compagnies privées. Rappelons que ces compagnies sont l’émanation de l’impérialisme américain, et qu’elles ont déjà laissé leurs traces sanglantes en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Lybie et en Syrie.


Le Parti Communiste condamne résolument cette boucherie orchestrée par le régime oligarchique nazi dans le Donetsk. Nous appelons toute la communauté internationale à resserrer les rangs contre la résurgence du fascisme, et à exercer une pression indispensable sur les forces qui favorise son implantation en Ukraine. Il est urgent en particulier de protester contre toute tentative d’organiser sur le territoire ukrainien des manœuvres militaires avec la participation des troupes des pays de l’OTAN.


Le Parti Communiste insiste sur la convocation en urgence du Conseil de Sécurité de la Fédération de Russie. Nous exigeons une réaction immédiate et vigoureuse de notre pays face aux crimes militaires de masse dans les Républiques populaires de Donetsk et Lougansk. Nous sommes convaincus que la Russie doit apporter toute l’aide nécessaire à leurs populations, fournir une assistance aux groupes d’autodéfense, soutenir l’envoi de bénévoles en Nouvelle Russie et lui garantir les ressources dont elle a un besoin vital.


Les habitants du Donbass doivent être sauvés ! C’est notre devoir de faire cesser le génocide d’un peuple qui s’est soulevé pour défendre son droit à l’existence !

http://kprf.ru/party-live/cknews/131705.html

Commenter cet article