Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Déclaration de la Coordination Communiste

De putsch militaire en lock-out patronal, de calomnies infâmes1 en tentatives de truquages électoraux, la bourgeoisie vénézuélienne a tout essayé, ces dernières années, pour éliminer l’insubmersible leader révolutionnaire Hugo Chavez.

 

Le front contre-révolutionnaire social-démocrates – droites – trotskistes a tenté le tout pour le tout lors de cette élection contre le « dictateur » élu et réélu, mais ce dernier, fort d’un soutien populaire solide et de réalisations politiques considérables à l’échelle du pays, du sous-continent, et du Sud, est aujourd’hui triomphalement réélu pour un nouveau mandat.

 

Face à la domination économique, médiatique, politique, militaire de l’axe impérialiste US-UE, cette nouvelle victoire est un véritable camouflet, une catastrophe même, pour les possédants, autant qu’elle est un espoir et une source d’inspiration pour tous les peuples en lutte contre le capitalisme en crise généralisée, y compris en France2.

 

Si l’axe impérialiste dans lequel foisonnent dictateurs3, putschistes4, mercenaires et seigneurs de guerre5, donne des leçons de « démocratie » aux Etats et aux peuples les plus gênants dans sa marche forcée vers une nouvelle guerre mondiale, nous, classes dominées, peuples en lutte contre le capital, savons que la véritable démocratie est celle que nous obtenons par la lutte de classe. Les communistes vénézuéliens du puissant PCV en savent quelquechose, qui ont mis toutes leurs forces dans cette campagne aux côtés du leader bolivarien.

 

Honte aux médias bourgeois pour qui un président incontestablement soutenu par son peuple est un « dictateur populiste », tandis que mercenaires et terroristes fanatiques à la solde de l’OTAN en Syrie ou demain en Iran incarneraient un « peuple rebelle » !

 

Vive le peuple vénézuélien qui poursuit, avec et sur les pas du glorieux peuple cubain, la révolution latino-américaine de libération du joug yankee ! Bravo camarade Chavez ! Ta fermeté et ta résistance nous inspirent !

 

1. Elles se concentraient principalement, outre sur des préjugés racistes (Chavez est un métis), autour du cancer du président, traité avec le plus grand soin par la médecine de référence pour tout le continent : la médecine cubaine.

 

2. Jean Luc Mélenchon, personnalité du Front de Gauche, et Ignacio Ramonet, ex-rédacteur en chef du Monde Diplomatique, qui étaient les deux invités spéciaux du président Chavez pour la France au sommet de Caracas cet été, ont rédigé un article de fond en soutien au leader bolivarien, dont nous vous conseillons la lecture : "Pourquoi Chavez?"

 

3. Dans les monarchies absolues du Qatar, d’Arabie Saoudite, au Bahreïn, au Yémen, ou sous le règne de proconsuls tels que Ben Ali en Tunisie, Moubarak en Egypte, toujours soutenus contre les révoltes populaires.

 

4. Au Vénézuéla en 2001, au Honduras en 2010, comme jadis au Chili en 1973, …

 

5. Les milliers de mercenaires du Qatar, de Turquie, d’Al Qaïda, etc. envoyés en Lybie ou en Syrie, pour prendre les exemples les plus récents

 

 

Source : Coordination Communiste 59-62

Commenter cet article