Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

Philippe MARTINEZ, secrétaire général de la CGT : « On n'est pas là pour dire pour qui voter »

Le secrétaire général de la CGT était à Montluçon, hier [le 15/02/2017], pour inaugurer les nouveaux locaux de l’union départementale. Il a aussi rencontré les syndicats de la Sagem, du commerce et du centre hospitalier.

Qu'avez-vous retenu des échanges avec les salariés ? Des choses que j'entends un peu partout. Des salariés qui sont mal dans leur travail, soumis à d'énormes pressions de leur direction au nom de la rentabilité. C'est le même discours à la Sagem, au commerce qu'à l'hôpital public.

Comment expliquer alors le taux de syndication assez faible en France (*) ? Il n'y a pas assez de gens syndiqués, c'est vrai. Mais chaque fois que les salariés peuvent s'exprimer sur les syndicats (hormis les TPE), ils le font massivement. Le taux de participation aux élections professionnelles est largement supérieur à celui des élections politiques. Nous sommes favorables à ce que tout le monde vote le même jour pour les élections professionnelles.

Pas de consigne de vote

Vous ne donnez pas de consigne de vote pour l'élection présidentielle. Quelle sera la place de la CGT dans la campagne ? On donne plein de propositions. Par exemple, on se félicite que des candidats reparlent de la loi Travail, du travail, de réduction du temps de travail, du pouvoir d'achat. C'est aussi grâce aux syndicats qui ont placé ces questions au cœur des mobilisations l'année dernière. Mais on n'est pas là pour dire pour qui voter. Ce n'est pas notre boulot.

[...]

LIEN VERS LA SUITE DE L'ARTICLE CI-DESSOUS:

Commenter cet article