Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Nombreux (ses) sont mes amis (ies) qui poussent des cris d'orfraie quand je leur indique mon intention de m'abstenir le 7 juin. Plus ou moins encore membres du PCF, plus ou moins en désaccord avec leur parti d'origine ils s'apprêtent à voter pour le « front de gauche » car il ne faut pas, disent-ils, laisser la seule droite remplir les urnes. J'admets que, mathématiquement, si l'on s'abstient on vote pour le parti qui arrive en tête au terme du scrutin. J'admets que ce parti pourrait bien être l'UMP et je déteste absolument ce parti, sa politique et ses dirigeants.

Personnellement, j'avoue que je me moque totalement de ce pourront dire les « refondateurs » ou les « mutants » du PCF  le lendemain de l'élection.

En effet, le parti auquel j'ai appartenu et au sein duquel j'ai activement milité  plus de 35 ans porte certes toujours le même nom mais il ne porte absolument plus la même politique, donc, sinon la symbolique, que changerait un officiel changement de nom, déjà officieusement réalisé ? Rien du tout. Les travailleurs n'ont plus le parti « pas comme les autres » qui leur servait pour faire avancer leurs idées et leurs aspirations. Ils nous plus leurs cellules dans les entreprises et les quartiers populaires qui portaient le contre-poison idéologique et la lutte émancipatrice au plus profond de la société laborieuse.

Alors, voilà, il me reste mes idéaux, mon combat syndical, mon militantisme communiste assez marginal et, c'est vrai, un bulletin de vote que je peux (éventuellement) utiliser pour crier ma colère contre cette société de plus en plus pourrie qui fabrique des miséreux.

Simplement crier ma colère, car, et çà fait un moment que çà dure, aucun candidat, aucune liste n'est porteur de mes idées. Alors, quoi il ne resterait plus aux révolutionnaires qu'à voter au second tour Chirac ou socialo pour « barrer la route au fascisme » ou à Sarkozy ! Tu parles !  Là, un seul tour et pour barrer la route à l'U.E. on repassera...donc voter, pas voter : « c'est quoi qui faut faire », pas évident mes camarades !

DIABLO   

Commenter cet article

jcvb 19/05/2009 22:45

Toutes les analyses politiques du Non de Gauche  de 2005 démontrent qu'il s'agissait d'un vote de classe ! je ne comprends qu'un vieux combattant de classe comme toi sombre dans le désespoir : quoi qui faut faire .....l'espoir d'un front anticapitaliste efficace, c'est bien le FRONT DE GAUCHE ....cela me parait clair comme de l'eau de roche ! arrétons de nous tirer des balles dans le pied : on a le pcf que l'on mérite , mais il reste bien le SEUL PARTI QUI OSE ENCORE S'APPELER COMMUNISTE : pour moi, cela n'a pas de prix !! à nous de rectifier ses insuffisances . jcvb

DIABLO 19/05/2009 23:50



Euh...euh...Combattant je veux bien mais vieux, faut pas exagérer non plus ! Salut et fraternité! DIABLO



hansi 19/05/2009 19:34

Je viens de parcourir une partie de ton bog, je nous trouve pas mal de points communs, c'est pourquoi, je te propose d'echanger nos liens. Pour ma part j'integre ton blog dans ma liste de lien ! Bonne continuation camarade !

LL 19/05/2009 16:14

Salut camaradesPour ma part, je ne voterai plus pour le PCF (ce PCF -là), déguisé en Front de gauche ou pas. L'alliance avec le sujet créé fort à propos par mélenchon et ses petits copains pseudo-souveraino-démocrato-socialo- je ne sais quoi-tistes me débecte, tant sur le fond: où sont les points essentiellement compatibles avec une visée communiste? - "visée communiste" dont on ne parle même plus, alors que c'était déjà "léger" mais  encore d'actualité il y a un an! Où est la mise en oeuvre de TOUT ce qui s'est passé de ce qui a été voté au 34è congrès? - Et puis, on nous parle de "peuple européen", etc. La belle  affaire , cette promotion à peine déguisée de l'impérialisme européen! Les objectifs sont nuls, les contenus politiques inexistants...  On voit Mélenchon à la TV du matin au soir comme si le Front de gauche se résumait à lui, faire campagne avec MP Vieu et j'en passe...que sur la forme: constitution de cet "OPNI" (objet politique non identifié) fondamentalement anti-démocratique , réalisée sans avis ni consultation  préalable des militant-e-s du PCF à la base, une honte pour un parti dit communiste qui a oublié ce qu'on a pu appeler le "centralisme démocratique" ou tout simplement ce qui devrait ressembler à une ébauche de démocratie prolétarienne en notre sein....Alors...Voter ou ne pas voter? Il faut poser l'hypothèse à fond d'abord: voter pour le FDG, OU POUR UNE AUTRE FORMATION, ou s'abstenir ou organiser un "vote protestataire"?Personnellement, j'hésite entre voter pour une autre formation que le FDG (pas du tout par conviction vis à vis de cette formation quelle quelle soit mais par nécessité stratégique, en "one shot") et organiser un vote qui n'aura de valeur que symbolique mais qui existera quand même, et dont les médias ne pourront pas faire "n'importe quoi".J'aimerais bien que nous nous unissions pour favoriser cette dernière alternative: "COMME EN 1992, COMME EN 2005, COMME EN 2008... NOUS VOTONS NON A L'UNION EUROPEENNE CAPITALISTE". Je travaille à un appel sur ce point je vous le soumettrai à toutes et tous, et vous en ferez ce que vous voudrez.C'est pas ce qu'on nous demande? Ah bon? Et bien nous, le peuple, le peuple-classe, c'est ce que nous voulons dire! Ras le bol de se faire dicter sa parole et ses conditions d'existence politique par le patronat. Ca me rappelle le sketch de Le Luron sur Marchais et Elkabach, fondé sur un fait réel "Mais M. Marchais... vous ne répondez pas à la question que je vous ai posée? " "Ben dites donc Elkabach, on vous connait vous les journalistes... Vous venez avec vos questions, et bien moi, je viens avec mes réponses."Je crois que , quoi que l'on fasse, il ne faut (malheureusement) pas voter pour le FDG pour plusieurs raisons, et ce afin de profiter d'une élection JUSTEMENT sans enjeux politiques réels immédiats - ce n'est pas comme les législatives nationales (le parlement UE  ne sert à rien ou presque et ce ne sont pas 4 députés PCF qui changeront la donne), pour mettre à tous ces mutants qui infestent le PCF depuis des décennies, la claque qu'ils méritent depuis longtemps.Je me fonde sur l'exemple de la séquence ratée aux législatives pour les communistes italiens , qui permet aujourd'hui de tenter de redresser la barre dans le PRC avec le PDCI notamment et surtout ,d'avoir ENFIN viré Bertinotti Vendola et cie, ce qui n'aurait pas été possible sans la tarte MONUMENTALE prise par la liste "sinistra arcobaleno" aux législatives après l'expérience "Prodi"!Les prolos qui avaient une conscience de classe ne se sont pas trompés d'ennemis là bas; ils ont finalement expulsés avec leurs moyens, le peu qu'ils avaient à disposition, les collaborateurs de  classe de l'intérieur des partis communistes par cette sanction, et ils reviennent adhérer au PRC et au PDCI de façon plutôt encourageante et satisfaisante. On voit de nombreux nouveaux militants et pas des moindres (un des fils de Guevara a adhéré au PRC récemment, de même que la maman de Carlo Giuiliani, qui n'avait jamais été dans aucun parti avant).Gilles, tu l'as dit toi même un jour sur ton site (réveil): la lutte de classes qui se joue à l'intérieur du PCF est féroce (surtout en ce moment avec les vautours ex LCR Picquet et PDG Mélenchon) - donc, hélas, on doit y aller "à la hache" pour s'en débarasser. Il faut aller jusqu'au bout, de toute façon la rupture entre "eux" et  "nous" ("nous" qui, malgré nos divergences profondes sur certains sujets, malgré nos "cultures politiques" parfois différentes, avons quand même, je pense, plus de quoi nous rassembler que nous diviser, notamment, la volonté de voir vivre un VRAI parti communiste en France, ce qui est  fondamental) est consommée depuis belle lurette.Si la lutte du mouvement emmené par Lénine et csts a été victorieuse, c'est AUSSI parce qu'elle a été précédée d'une dénonciation sans concession et radicale des "faux amis" de la classe ouvrière qui squattaient dans nos orgas et ne voulaient que nous faire baisser pavillon. Ce n'est pas par hasard , ce n'est pas juste pour le plaisir, que Vladimir Illitch a consacré énormément de temps et d'écrits à "faire le ménage" dans les orgas de la classe ouvrière, pour démasquer les tartuffes ou "les devenus-renégats" comme Kautsky...De mon point de vue c'était une impérieuse nécessité que "l'avant-garde" se mobilise pour dénoncer le retournement, la corruption (sous toutes ses formes) de la social démocratie agonisante...Personnellement, si on arrivait à éliminer (politiquement) du PC ou au moins de toute fonction dirigeante la bande Buffet- Vieu- Martelli- et cie, et qu'on votait une refondation sur de nouveaux statuts conformes à nos idéaux et principes permettant ENFIN une démocratie réelle et un vrai renouvellement des générations, une rotation des responsables, sur des bases clairement communistes , je reprendrais ma carte au PCF dans la minute pour recommencer le combat.Aussi, si nous n'arrions pas à organiser la contestation dedans et dehors du PCF contre cette mascarade du FDG ET pour faire passer notre vrai message sur l'UE, je crois que, sans aucun état d'âme, sans aucun soutien à ces formations ni illusions sur ce qu'il faudrait en attendre, et pour la première fois de notre vie pour certain-e-s, il faut, oui, envisager de voter  soit LO, soit NPA, soit la liste "CommunisteS".L'abstention non organisée, non "théâtralisée", c'est à dire en quelque sorte , non "politisée", si j'en comprends la tentation que j'ai moi même, ne me semble pas une bonne chose, pas au niveau de l'UE (on sait qu'il n'y a rien à en attendre), mais au niveau de NOS rapports de force internes, nationaux, dans le mouvement communiste.Alors, c'est là que d'une certaine manière je rejoins Gilles (même si nous n'arrivons pas à la même conclusion ;)). Je ne crois pas que l'abstention pure et simple (qui va se résumer à une accumulation de conduites individuelles illisibles, manipulables, et non à un mouvement collectif et théorisé) soit ce que nous devrions faire en tant que communistes.Si "vote révolutionnaire" il doit y avoir (et il peut y avoir, même sur cette question) je pense que c'est cela. Un carton rouge à tous les mutants liquidateurs, même les plus habiles, les moins "déclarés".Evidemment, c'est un avis personnel et je respecte celui de mes camarades qui peut être différent.FraternellementElodie

gilles questiaux 19/05/2009 09:55

Cet article de diablo répondant au mien posté sur réveil (voir lien) je répondrais ceci : "vote or not to vote" that is not the question! pas la peine de se prendre la tête pour ça dans une élection verrouillée. Mais la question de tirer une croix sur le PCF ou pas me paraît liée à l'histoire personnelle de chacun. Je pense que le PCF reste tout de même la seule formation sérieuse pour représenter les classes populaires, encore aujourd'hui, et pour maintenir une culture révolutionnaire et marxiste dans ce pays, même si ce n'est manifestement pas la préoccupation de sa direction. Je n'ai pas de fétichisme du PCF, et si une autre orga issue de ses rangs avait su convaincre qu'elle était "le vrai parti du prolétariat" j'y serai .

MARCHAL 19/05/2009 08:46

Vous dites qu' il n' existe aucun parti porteur de vos idéaux mais si, il en existe un " CommunisteS" qui aura des candidats et qui veut la sortie de l' europe. bon il n' est pas le parti Communiste reconnu de tous mais il est porteur de nos valeurs ML.Se réfugier derrière le fait qu' il n' existe pas de vrai parti communiste est discutable et ne pas connaitre ce parti " CommunisteS"est inquittant car c' est faire le jeu des partis en place.Voter ou ne pas voter là est la question et surtout si l' abstention est forte en profiter pour forcer à engager un débat  sur la sortie de la France de l' UE.Fraternellement

Eva+R-sistons 19/05/2009 00:01

C'est sympa de me mettre comme ça, mais ça me gêne un peu. J'aurais préféré que tu enlèves d'urgence, et que tu mettes "le blog... à visiter" en plus petit.Encore merci, bien à toi evaje te mets sur sos-crise, là, tout de suite http://sos-crise.over-blog.com