Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par eldiablo

J'ai reçu, ce matin, le courrier ci-dessous, je vous le livre tel quel...  
Adresse avant vote aux militants socialistes et à quelques autres
 
Amis socialistes qui allez voter, si vous ne vous désintéressez pas de la géopolitique et notamment de sujets qui nous tiennent à coeur, souvenez-vous de certaines positions de vos prétendants à la candidature :
 
Dominique Strauss-Khan :
" Quand je me lève le matin, ma première pensée va à Israël..." " Je considère que tout juif de la diaspora, et donc de France, doit, partout où il peut, apporter son aide à Israël. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il est important que les juifs prennent des responsabilités politiques.[Déclaration rapportée par l'hebdomadaire "La Vie" du 11 avril 1991]
 
Laurent Fabius :
Bébé Doc en cavale fut accueilli en France en 1986 par le Premier ministre, Laurent Fabius qui, devant l’indignation générale, jura qu’il y resterait 8 jours. Dans quelques mois, Bébé Doc fêtera ses 20 ans de bombances dans la patrie des Droits de l’Homme. [...] Depuis 1986, Fabius n'a jamais pensé qu'il fallait le renvoyer chez lui, ou le présenter à un tribunal international et l'obliger à rendre le magot. Il est trop occupé à dénoncer Cuba qu’il appelle « L’île de nos rêves brisés ».Il appelle à se mobiliser contre un régime qui « démontre une fois de plus son caractère odieux » et il « appelle le gouvernement français et l'Union européenne à faire pression sur le gouvernement cubain ».Et cet homme qu’on n’a pas entendu depuis bientôt 20 ans dire un mot d’indignation contre un assassin qu’il a accueilli et qui dépense, sous ses fenêtres, l’argent des pauvres ajoute : « Nous ne pouvons rester silencieux »."
Que la police et l’armée de Cuba n’aient jamais tiré sur le peuple depuis 46 ans, que les écoliers y soient choyés et non pas abattus dans la rue, que les exécutions extrajudiciaires aient disparu avec Batista, que les ressources du pays soient réparties pour que la misère (bidonvilles, famine, SDF) qui sévit un peu partout en Amérique latine soit éradiquée, que le niveau d’instruction soit proche de celui des pays riches, que la médecine soit gratuite et l’espérance de vie supérieure à celles des autres pays de l’arrière-cour US, cela n’interpelle pas Fabius...taper sur Cuba (qui résiste à l’Empire) et oublier Haïti (vassalisée par l’Empire et ruinée par des dirigeants soudoyés) découle d’une allégeance à la pensée d’une organisation internationale et d’un choix calculé pour un bon positionnement en vue d’une candidature en 2007."
En effet, qui peut citer un article indigné de Fabius sur Guantanamo, contre les « conditions de détention barbares » imposées là-bas à des malheureux, raflés dans leur pays et dont plusieurs font « une grève de la faim de plusieurs semaines » ? Personne. Qui connaît un papier de Fabius contre le blocus imposé au peuple cubain par les USA et condamné chaque année depuis 13 ans par l’ONU ? Personne. Quelqu’un a-t-il lu dans Libération ou Le Monde, médias qui le reçoivent régulièrement, un long cri de colère de Fabius contre les capitaines argentins qui firent disparaître 30 000 démocrates et vivent libres ? "
[Extraits d'un texte de Maxime Vivas, écrivain]
 
Ségolène Royal :
Rien à ajouter (pour le moment) à ce que certains qualifient de bavures ou de dérapages, vidéo comprise.
 
Le vote blanc, même avec un bulletin rose, ne couvre pas de honte...Bon vote
 
Gaston – le 12 novembre 2006

Commenter cet article

alain girard 18/11/2006 12:24

salut El Diablo

as-tu du matériel sur la campagne de J Duclos en 69. STP

Salut et Fraternité

Alain