Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

irak-carte

La conférence internationale « sur la sécurité en Irak » a réuni à Paris une trentaine de pays. Le texte final est un soutien au régime irakien actuel,  régime plus nettement tourné dans le sens des intérêts des USA que le gouvernement précédent y compris dans sa dimension militaire. Les USA n’ont d’ailleurs pas attendu cette conférence  pour intervenir militairement en Irak  au Moyen et Proche-Orient en Asie, en Amérique latine et en Europe.

 

Après deux guerres destructrices et meurtrières, l’intervention anglo-américaine en Irak a créé une situation chaotique qui  ouvre la perspective d’un repartage de la région entre des forces acquises aux intérêts directs de l’impérialisme américain. Si la France, l’Angleterre etc., des pays du golfe sont dans cette opération c’est  pour en tirer eux aussi des profits  substantiels. Dans ce contexte d’un repartage d’une région très riche en gaz et en pétrole les USA entendent se tailler la part du lion et imposer à des États qu’ils ont affaiblis et divisés des conditions plus favorables pour les monopoles du secteur énergétique.

 

L’Irak, mais aussi la Syrie, la Libye, le Soudan… et toute la région sont l’objet de cette guerre qui dure maintenant depuis des dizaines d ‘années et que les impérialistes mènent directement ou par procuration en utilisant au gré des besoins des armées mercenaires. Car en fait cette armée dite de l’ État Islamique (EI) que prétend combattre la coalition, au nom d’une civilisation qui ne compte plus les assassinats de masse à travers le Monde, est une création directe de l’impérialisme. Elle est financée et armée directement ou indirectement par les puissances impérialistes et ses alliés locaux. Elle est active en Syrie pour combattre la nation syrienne et elle contient les faibles velléités d’indépendance de l’Irak puisqu’elle participe au plan de partage de ce pays.

 

En fait, ce qu’ont obtenu les USA, c’est le droit de bombarder qui ils veulent et quand ils le veulent. Ainsi, les USA envisagent non seulement des frappes en Irak, mais aussi en Syrie aidant ainsi à l’affaiblissement de l’État syrien et à son possible démantèlement comme cela est le cas avec l’Irak et la Libye.

 

Nous sommes bien devant cette ambition de l’impérialisme et de sa force dominante, les USA, de se repartager le Monde, repartage rendu possible à grande échelle, par la défaite de l’URSS et l’espace  libéré pour les interventions impérialistes.  Au Proche et Moyen-Orient,  les forces impérialistes dominantes veulent s’emparer de leurs énormes ressources. Dans la lutte acharnée pour le partage du monde, où interviennent aussi la Russie, la Chine, l’Inde… cette région est aujourd’hui un enjeu stratégique. Nous sommes donc dans une situation très dangereuse, chaque jour trace la voie d’un affrontement général. Les foyers de tension se multiplient sur tous les continents. Le seul moyen d’empêcher la guerre, c’est une lutte résolue contre le capital, une lutte résolue pour l’indépendance nationale et la paix, une lutte pour une issue qui ne peut être que l’expropriation des classes dirigeantes du pouvoir économique et politique. Pour cela il faut impérativement un parti révolutionnaire, 

 

source: www.sitecommunistes.org

 

Commenter cet article